Challenger Les premiers chars britanniques sont arrivés en Ukraine

ATS

27.3.2023 - 23:03

Les premiers chars britanniques Challenger sont arrivés en Ukraine, a annoncé lundi soir le ministre ukrainien de la Défense, Oleksiï Reznikov. Ces nouveaux équipements militaires occidentaux doivent aider Kiev à repousser l'invasion russe.

 La Grande-Bretaagne a  annoncé envoyer 14 chars Challenger 2, ici en exercice en Estonie.
 La Grande-Bretaagne a annoncé envoyer 14 chars Challenger 2, ici en exercice en Estonie.
KEYSTONE/AP/Pavel Golovkin

27.3.2023 - 23:03

M. Reznikov a indiqué que «des Challengers britanniques, des Strykers et des Cougars américains et des Marders allemands» s'étaient «ajoutés aux unités ukrainiennes». Le ministre a posté une photo de ces véhicules, dans son message posté sur Facebook, sans dire quand ils étaient exactement arrivés.

Une porte-parole du ministère ukrainien, Iryna Zolotar, a confirmé à l'AFP que les tanks Challenger «se trouvaient déjà en Ukraine», sans en donner le nombre exact à ce stade.

Formation au Royaume-Uni

Des soldats ukrainiens ont achevé leur formation au Royaume-Uni pour apprendre à manier les 14 chars Challenger 2 fournis par Londres à l'Ukraine face à l'invasion russe, a annoncé plus tôt lundi le ministère britannique de la Défense.

Leur entraînement avait commencé peu après l'annonce début janvier de la fourniture de ces chars par le Royaume-Uni. «Le Royaume-Uni envoie les chars Challenger 2, qui seront bientôt aux mains des forces armées» ukrainiennes, avait indiqué le ministère britannique dans un communiqué.

Londres avait évoqué auparavant une livraison en mars, sans donner plus de détails sur le calendrier de livraison.

Les soldats ukrainiens ainsi formés, dont le nombre n'a pas été précisé, rentrent dans leur pays «mieux équipés, mais pas moins en danger», a déclaré le ministre britannique de la Défense Ben Wallace.

«Nous continuons à nous tenir à leurs côtés et à faire tout ce que nous pouvons pour soutenir l'Ukraine aussi longtemps qu'il le faudra», a-t-il ajouté dans un communiqué.

«Je me bats pour mon avenir, pour l'avenir de mon pays et pour l'avenir de ma famille», a déclaré un soldat ukrainien ainsi formé, dans une vidéo réalisée par la Défense britannique.

Soutien de la première heure de l'Ukraine, le Royaume-Uni a également annoncé début février qu'il formerait des pilotes de chasse ukrainiens, ouvrant la porte à terme à la fourniture d'avions aux normes de l'Otan.

Les Occidentaux considèrent que l'Ukraine a le droit de se défendre mais certains sont réticents à livrer des armes qui provoqueraient une escalade du conflit en permettant à l'Ukraine de frapper la Russie.

La Slovaquie a livré récemment quatre MiG-29 à l'Ukraine et la Pologne a promis de faire de même.

ATS