Lutte contre l'immigration illégale Limogée, l'ex-ministre de l'Intérieur accable Rishi Sunak

ATS

14.11.2023 - 20:13

L'ex-ministre britannique de l'Intérieur Suella Braverman a accusé mardi dans une lettre cinglante le Premier ministre d'avoir trahi les promesses de lutte contre l'immigration illégale faites par les conservateurs. Elle l'appelle à «changer de cap urgemment».

Le Premier ministre britannique a limogé lundi sa ministre de l'Intérieur Suella Braverman dans le cadre d'un remaniement de son gouvernement. Mme Braverman incarne l'aile droite du parti conservateur britannique (Archives).
Le Premier ministre britannique a limogé lundi sa ministre de l'Intérieur Suella Braverman dans le cadre d'un remaniement de son gouvernement. Mme Braverman incarne l'aile droite du parti conservateur britannique (Archives).
ATS

14.11.2023 - 20:13

Limogée lundi par le chef du gouvernement, la très à droite ex-patronne du «Home Office» a publié mardi sa réponse, confirmant par la même occasion que c'est par téléphone qu'elle a été remerciée.

Elle accuse le chef du gouvernement d'avoir renié les promesses qu'il lui avait faites lorsqu'elle lui a accordé son soutien, qu'elle décrit comme étant communément admis comme un «facteur essentiel» dans l'accession de Rishi Sunak à Downing Street il y a un an.

Parmi ces promesses figurent notamment réduire l'immigration légale, empêcher la Convention européenne des droits de l'Homme d'entraver de nouvelles législations pour lutter contre les traversées illégales de la Manche, comme le projet, sur lequel la Cour suprême doit statuer mercredi, d'expulser vers le Rwanda les migrants arrivés illégalement sur le sol britannique.

Elle accuse Rishi Sunak d'"irresponsabilité» car il a, soutient-elle, ignoré ses avertissements sur la nécessité de se préparer face à une éventuelle défaite du gouvernement dans cette affaire.

«Arrêter les bateaux»

«Vous avez manifestement et de manière répétée échoué à tenir vos engagements sur chacune de ces mesures», qui sont «ce que nous avons promis aux Britanniques dans notre programme de 2019» qui a donné lieu à la victoire triomphale de Boris Johnson, «ce pour quoi les gens ont voté lors du référendum sur le Brexit de 2016», insiste-t-elle.

Le refus de Rishi Sunak de quitter la Cour européenne des droits de l'Homme ou de s'affranchir des lois qui «inhibent notre capacité à expulser ceux qui n'ont aucun droit d'être au Royaume-Uni» n'est «pas simplement une trahison de notre accord, mais aussi une trahison de votre promesse au pays de faire 'tout ce qu'il faudra' pour arrêter les bateaux», poursuit-elle.

Elle l'accuse enfin de ne s'être pas élevé contre «l'affichage d'antisémitisme et d'extrémisme vicieux» lors de manifestations de soutien aux Palestiniens depuis les «atrocités terroristes du Hamas» le 7 octobre. «Quelqu'un doit être honnête: votre plan ne fonctionne pas», conclut-elle, «vous avez subi des défaites électorales record, votre redémarrage a échoué et vous manque de temps», lance-t-elle, «vous devez urgemment changer de cap».

ATS