Marine Le Pen veut instaurer la «priorité nationale»

ATS

28.9.2021 - 20:15

La cheffe de l'extrême-droite française Marine Le Pen a proposé mardi d'inscrire la «priorité nationale» dans la Constitution, d'abroger le droit du sol et de réserver les allocations familiales aux Français. Elle fait campagne pour l'élection présidentielle de 2022.

ATS

28.9.2021 - 20:15

En vue de la présidentielle française en 2022, Marine Le Pen a proposé d'inscrire la "priorité nationale" dans la Constitution (archives).
ATS

Mme Le Pen, déjà finaliste de la présidentielle de 2017, est bien placée pour se qualifier au second tour de celle de 2022, selon les sondages.

«La France restera-t-elle la France ou sera-t-elle emportée dans le torrent non maîtrisé de gigantesques flux migratoires qui balaieront notre culture, nos valeurs, nos modes de vie?», a interrogé la candidate du parti Rassemblement national (RN) à la présidentielle, lors d'une conférence de presse.

«Maîtrise de l'immigration»

Elle propose de soumettre à référendum un projet de loi de «maîtrise de l'immigration». Les trois objectifs sont «la maîtrise des flux migratoires, la protection de la nationalité et de la citoyenneté française, et la suprématie de la Constitution et du droit français» sur le droit international, comme celui de la CEDH (Convention européenne des droits de l'homme) ou de la CEJ (Cour européenne de justice).

Elle veut que soient inscrits dans la Constitution «la maîtrise de l'entrée des étrangers», «l'éloignement des étrangers condamnés pour crimes ou délits graves ou ceux qui portent atteinte à l'ordre public», «la priorité nationale» et «l'interdiction de tout communautarisme».

Certaines prestations, comme les allocations familiales, «seront réservées aux Français», tandis que l'interdiction des régularisations «sera la règle», tout comme «l'expulsion des étrangers délinquants», a plaidé Marine Le Pen, qui entend aussi mettre fin au regroupement familial.

Le texte du RN prévoit également «l'abrogation du droit du sol», avec une naturalisation «soumise à des conditions d'assimilation strictes et vérifiées».

ATS