Etats-Unis

La mesure sanitaire bloquant les migrants à la frontière conservée

ATS

27.12.2022 - 22:38

La Cour suprême des Etats-Unis a annoncé mardi maintenir en place une mesure prise pendant la pandémie de Covid-19 permettant d'expulser les migrants à la frontière.

La Cour suprême des Etats-Unis maintient une mesure prise pendant la pandémie et qui permet d'expulser les migrants à la frontière (archives).
La Cour suprême des Etats-Unis maintient une mesure prise pendant la pandémie et qui permet d'expulser les migrants à la frontière (archives).
ATS

ATS

27.12.2022 - 22:38

La levée de cette politique, baptisée «Title 42», était contestée par 19 Etats américains, qui craignaient un afflux de migrants à la frontière avec le Mexique.

En mars 2020, le gouvernement de l'ex-président Donald Trump avait activé ce dispositif sanitaire pour pouvoir expulser sans délai les migrants dépourvus de titre de séjour interpellés aux frontières terrestres.

Cette mesure est immédiate, ne permet pas de recours légal et ne prévoit pas de retour automatique dans le pays d'origine. De rares exceptions sont prévues, pour certaines nationalités comme les Ukrainiens depuis l'invasion de leur pays par la Russie, ou pour les mineurs non accompagnés.

Les militants des droits humains et les experts considèrent qu'il s'agit d'une violation des lois internationales. Ils estiment notamment «inhumain» d'empêcher un demandeur d'asile potentiel de formuler sa requête en ce sens.

Pour eux, le dispositif actuel ne fait qu'encourager les migrants à franchir clandestinement la frontière et à prendre des risques toujours croissants pour y parvenir en traversant des déserts hostiles ou des fleuves propices à la noyade.

ATS