Moderna teste désormais son vaccin sur des enfants

afp

16.3.2021 - 14:37

afp

16.3.2021 - 14:37

La société de biotechnologie américaine Moderna a annoncé mardi avoir commencé des essais de son vaccin contre le Covid-19 sur des milliers d'enfants âgés de 6 mois à 11 ans.

epa09070822 Five year old Brittany Siguenza watches as her mother receives a dose of the Moderna Covid-19 vaccine during a vaccine clinic for teachers and school administrators at the Rumney March Academy, in Revere, Massachusetts, USA, 12 March 2021. Massachusetts Governor Charlie Baker set aside four days for school personnel to be vaccinated after earlier being criticized for wanting schools to resume in person learning before all teachers were vaccinated. EPA/CJ GUNTHER
Le vaccin de Moderna n'est pour le moment autorisé que pour les personnes de 18 ans et plus, en Amérique du Nord, dans l'Union européenne et dans quelques autres pays dont Israël et Singapour.
KEYSTONE

Cet essai clinique concerne un total prévu de 6'750 enfants aux Etats-Unis et au Canada, a précisé Moderna, qui produit déjà pour les adultes un vaccin anti-Covid administré en deux injections séparées de quatre semaines.

Le vaccin de Moderna est pour le moment autorisé pour les personnes de 18 ans et plus, en Amérique du Nord, dans l'Union européenne et dans quelques autres pays dont Israël et Singapour.

Cet essai, pour lequel les premières doses ont commencé à être injectées, permettra d'étudier «la sûreté, la tolérance, la réactogénicité (production d'effets indésirables, ndlr), et l'efficacité» du vaccin, a déclaré l'entreprise dans un communiqué.

Deux dosages différents étudiés

Dans un premier temps, deux dosages différents seront étudiés pour les enfants âgés de 2 à 11 ans, et trois dosages (dont un encore moins élevé) chez les bébés de 6 mois à moins de 2 ans.

Une fois le meilleur dosage déterminé, d'autres enfants recevront un placebo, ce qui permettra de comparer le groupe vacciné avec celui non vacciné.

Les enfants seront suivis sur 12 mois après la seconde injection.

D'autres essais du vaccin de Moderna sont en cours depuis décembre sur les adolescents âgés de 12 à 18 ans. Cet essai-là compte environ 3.000 participants.

Le vaccin de Moderna est fondé sur une technologie récente, l'ARN messager.



afp