Omicron ne résiste pas à une 3ème dose de Moderna

afp

20.12.2021 - 14:54

Un rappel fait avec une dose complète de vaccin Moderna, au lieu d'une demi-dose comme c'est le cas actuellement, augmente encore plus son efficacité contre le variant Omicron du Covid-19, annonce l'entreprise pharmaceutique lundi dans un communiqué.

20.12.2021, Rheinland-Pfalz, Bad Kreuznach: Zwei Schalen mit Booster-Impfstoff von Moderna (oben) und dem normalen Impfstoff von Biontech/Pfizer liegen bei einer Impfaktion in der Zentrale des Hotel- und Gaststättenverbandes (Dehoga) Rheinland-Pfalz hintereinander. Der Impfbus des Landes Rheinland-Pfalz machte hier Halt, in der Zeit von 9.00 - 17.00 Uhr konnte sich jeder und jede ohne Termin impfen lassen. Foto: Frank Rumpenhorst/dpa +++ dpa-Bildfunk +++ (KEYSTONE/DPA/Frank Rumpenhorst)
Selon les résultats de l'étude, les personnes ayant reçu un rappel avec ce type de vaccin ont vu leurs niveaux d'anticorps neutralisants considérablement augmenter, que le dosage soit de 50 ou de 100 microgrammes.
KEYSTONE

afp

20.12.2021 - 14:54

Pour les rappels faits avec ce vaccin à ARN messager, on utilise actuellement une demi-dose, 50 microgrammes (moitié moins que pour les deux premières injections).

Selon des données préliminaires, à la suite d'un rappel de ce vaccin avec ce dosage, les anticorps neutralisants contre Omicron sont environ 37 fois supérieurs aux niveaux d'avant le rappel.

Mais quand on fait le rappel avec une dose complète, 100 microgrammes, les niveaux d'anticorps neutralisants sont multipliés par 83 environ.

Un rappel spécifique

Ces données sont «rassurantes», commente le patron de Moderna, Stéphane Bancel, cité dans le communiqué.

«Pour répondre à ce variant hautement transmissible, Moderna continuera à travailler à produire rapidement un rappel spécifique à Omicron», a-t-il ajouté.

Les essais cliniques de ce nouveau vaccin devraient débuter début 2022.

La société rappelle travailler également à des candidats vaccins adaptés à tous les nouveaux variants préoccupants.

Livraison en mars

Selon les résultats de l'étude, les personnes ayant reçu un rappel avec ce type de vaccin ont vu leurs niveaux d'anticorps neutralisants considérablement augmenter, que le dosage soit de 50 ou de 100 microgrammes.

Par ailleurs, dans un entretien au journal Le Monde, Ugur Sahin, le PDG de BioNTech, à l'origine avec Pfizer de l'autre vaccin à ARN messager contre le Covid, a estimé lundi que son vaccin «semblait fournir une protection de 70% ou 75% contre tout type» de cette maladie après la troisième injection.

Les premiers vaccins adaptés à Omicron devraient pouvoir être livrés en mars «sous réserve de l'approbation des régulateurs», a-t-il redit.

afp