Nicaragua

Nicaragua: un journaliste jugé coupable d'atteinte à «l'intégrité nationale»

AFP

5.2.2022 - 09:41

Le journaliste et ancien aspirant à la présidence du Nicaragua Miguel Mora a été déclaré coupable vendredi d'atteinte à «l'intégrité nationale», au terme d'un procès à huis-clos, selon son avocat.

Le journaliste Miguel Mora lors d'une conférence de presse, en décembre 2019 à Managua, au Nicaragua

AFP

5.2.2022 - 09:41

Le procès de M. Mora s'est tenu dans une prison de Managua, El Chipote, où sont détenus la plupart des 46 opposants arrêtés l'an passé avant la tenue de la présidentielle remportée par Daniel Ortega pour la quatrième fois consécutive. Le procureur a requis contre lui 15 ans de prison, a indiqué son avocat, Gerardo Gonzalez.

Il s'agit de la sixième déclaration de culpabilité prononcée depuis le début, le 1er février, des procès contre les opposants détenus au Nicaragua. Pour le moment, aucune peine n'a été rendue publique.

Miguel Mora, 53 ans, était le directeur de la chaîne privée 100% Noticias, très active pour dénoncer la répression des manifestations antigouvernementales de 2018, et qui avait été saisie par l'Etat la même année.

M. Mora avait manifesté l'an dernier son intention d'être candidat à la présidence du Nicaragua pour le Parti de restauration démocratique (PRD), un des trois principaux partis d'opposition, aux élections du 7 novembre, mais sa candidature avait été annulée par le tribunal électoral.

«Il n'a commis aucun délit et je continue à espérer sa libération», a déclaré son épouse, la journaliste Veronica Chavez, à l'issue du procès. «Il résiste avec une force et une foi inébranlable envers Dieu», a-t-elle ajouté.

AFP