Obama salue la victoire «historique» de Biden, pour Sommaruga c'est «un signal fort»

ATS

7.11.2020

L'ex président américain Barack Obama
Brynn Anderson/AP/dpa

L'ancien président américain Barack Obama a salué samedi la victoire «historique» de Joe Biden, qui fut son vice-président, dans la course à la Maison Blanche. La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga a adressé samedi ses félicitations à Joe Biden et Kamala Harris. «C'est un signal» fort, écrit-elle sur Twitter.

«Nous avons de la chance que Joe ait ce qu'il faut pour être président et se comporte déjà comme tel. Car lorsqu'il entrera à la Maison Blanche en janvier, il sera confronté à une série de défis extraordinaires qu'aucun nouveau président n'a jamais connus: une pandémie qui fait rage, une économie et un système judiciaire inégalitaires, une démocratie en danger et un climat en péril», a dit le premier président métis des Etats-Unis dans un communiqué.

Mitt Romney, premier ténor républicain à féliciter Biden

Le sénateur et ex-candidat à la présidentielle américaine Mitt Romney a été samedi le premier poids lourd républicain à féliciter Joe Biden pour sa victoire contre Donald Trump, qui n'avait pas à ce stade reconnu sa défaite.

Ann, son épouse, «et moi présentons nos félicitations au président élu Joe Biden et à la vice-présidente élue Kamala Harris», des personnes «de bonne volonté et de caractère admirable», a écrit le sénateur de l'Utah, critique habituel de Donald Trump.

Hillary Clinton: «Une nouvelle page pour l'Amérique»

«Les électeurs ont pris la parole et ont choisi Joe Biden et Kamala Harris comme prochain président et vice-président. C'est une équipe qui a marqué l'histoire, le rejet de Trump et une nouvelle page pour l'Amérique. Merci à tous ceux qui ont contribué à y parvenir. Allons-y ensemble », écrit de son côté Hillary Clinton sur Twitter.

Simonetta Sommaruga salue «un signal fort»

La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga a adressé samedi ses félicitations à Joe Biden et Kamala Harris. «C'est un signal» fort, écrit-elle sur Twitter.

«La Suisse est convaincue que cette nouvelle administration nous permettra de poursuivre et de développer nos excellentes relations avec les Etats-Unis», ajoute-t-elle.

Elle exprime également sa confiance que les deux pays pourront développer la coopération au niveau multilatéral, notamment en matière de promotion de la paix, des droits de l'homme et de la protection du climat, a précisé le Département fédéral de l'environnement (DETEC) dans un message adressé à Keystone-ATS.

La présidente de la Confédération a écrit une lettre à Joe Biden. Elle s'est également réjouie de l'élection de sa colistière Kamala Harris, qui deviendra la première vice-présidente de l'histoire des Etats-Unis, précise le DETEC.

Biden élu: bon pour le peuple américain selon Carlo Sommaruga

Joe Biden réussit une très belle élection à la Maison Blanche, selon le conseiller aux Etats Carlo Sommaruga (PS/GE). Il remporte une large majorité populaire en cohérence avec les Etats. C'est une bonne nouvelle pour le peuple américain.

Joe Biden a en effet montré une volonté de cohésion nationale. Avec la vice-présidente Kamala Harris, il s'est montré prêt à défendre l'intérêt public avant les intérêts partisans, a déclaré samedi le Genevois à Keystone-ATS.

L'élection du démocrate est également extrêmement importante pour le monde. Joe Biden a clairement exprimé «son attachement au multilatéralisme, une plateforme essentielle pour le fonctionnement pacifique de notre planète», a-t-il poursuivi. La place de la Genève internationale pourrait y gagner.

Les relations avec l'Europe et l'Union européenne devraient également s'améliorer. Il y a la volonté de collaborer. En revanche, l'arrivée du duo démocrate ne devrait pas changer fondamentalement les liens avec la Suisse. L'accord de libre-échange entre les deux pays restera un dossier difficile, selon Carlo Sommaruga.

La victoire de Biden, un signe d'une démocratie forte, selon le PLR

La victoire du démocrate Joe Biden à la présidence des Etats-Unis est le signe d'une démocratie forte, a déclaré samedi à Keystone-ATS le conseiller aux Etats Andrea Caroni (PLR/AI).

La démocratie américaine a montré qu'elle était capable de se défendre contre un «briseur du système», un «semeur de division», tel qu'aura été Donald Trump. L'Amérique a toujours été un pays-phare pour la démocratie. Donald Trump aura été un de ses ennemis et il en retire aujourd'hui la monnaie de sa pièce.

Joe Biden respecte en revanche les institutions. «Son élection est donc une grande nouvelle pour les Etats-Unis et pour le monde», a déclaré le vice-président du PLR. Pour le contenu de sa présidence, il est encore trop tôt pour se prononcer.

Mais Joe Biden s'est engagé en faveur du multilatéralisme, dont la Suisse est également dépendante. Avec lui, l'Amérique redeviendra un partenaire plus fiable.

Pour l'heure, il est encore impossible de dire ce que cela signifiera pour l'accord de libre-échange encore ouvert entre la Suisse et les Etats-Unis. Les négociations ont été difficiles depuis le début.

Retour à la page d'accueil