OMS: pas de reprise sur l'hydroxychloroquine

ATS

17.6.2020 - 19:35

Les essais cliniques sur l'hydroxychloroquine contre le coronavirus ne reprendront pas dans l'étude Solidarity de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). L'institution a annoncé mercredi à Genève cette décision prise avec les pays qui y participent.

Après une polémique sur une étude publiée par la revue britannique The Lancet, dont les responsables s'étaient ensuite rétractés, l'OMS avait annoncé il y a deux semaines que les tests, suspendus, reprendraient.

Mais après analyse de plusieurs données et de discussions avec le groupe exécutif de Solidarity qui rassemble sept pays dont la Suisse, il a été décidé de «stopper» ces essais cliniques, a dit à la presse la cheffe de la recherche au sein de l'institution.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) dirigée par Tedros Adhanom Ghebreyesus ne va pas reprendre les essais cliniques sur l'hydroxychloroquine dans le cadre de la pandémie (archives).
Source: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Plusieurs hôpitaux suisses qui participent à l'étude avaient eux-mêmes arrêté l'administration d'hydroxychloroquine avant la polémique. Ils n'avaient pas pu établir un effet positif de ce médicament dans le cadre de la pandémie.

L'étude du Lancet avait affirmé que celui-ci avait même un impact dangereux sur certains patients mais ces données avaient été rapidement mises en cause. L'OMS a elle affirmé que les acteurs n'avaient pas eu de preuve que l'hydroxychloroquine était efficace auprès des personnes auxquelles elle a été administrée.

Retour à la page d'accueil

ATS