Pékin propose une 3e dose de vaccin à l'approche des JO

ATS

20.10.2021 - 10:22

La ville de Pékin propose désormais à ses habitants de se faire injecter une troisième dose de vaccin anti-Covid, a indiqué mercredi un média local. Cela à quelques mois des JO d'hiver organisés dans la capitale chinoise.

ATS

20.10.2021 - 10:22

Les visiteurs regardent un stand présentant des répliques géantes du coronavirus et des flacons de vaccin COVID-19 produits par la filiale de Sinopharm CNBG au Salon international chinois du commerce des services (CIFTIS) à Pékin, en Chine, le dimanche 5 septembre 2021. (archives)
KEYSTONE

La Chine avait totalement vacciné à la mi-septembre plus d'un milliard de personnes (78% de la population), selon le ministère de la Santé, grâce aux vaccins chinois des fabricants Sinovac et Sinopharm. Mais des doutes subsistent quant à l'efficacité de ces vaccins contre les nouveaux variants du coronavirus.

Le virus avait été découvert dans la ville chinoise de Wuhan (centre) fin 2019.

Mais la Chine a depuis largement contrôlé l'épidémie sur son sol. Elle n'a enregistré que deux morts en plus d'un an et hormis des foyers sporadiques, la vie est revenue à la normale depuis le printemps 2020.

Les Jeux approchent

Une troisième dose de vaccin est désormais proposée aux habitants de Pékin âgés de plus de 18 ans et déjà totalement vaccinés depuis au moins six mois, selon le quotidien Xinjingbao (Beijing News), un journal officiel de la capitale.

Cette décision intervient au moment où la ville est dans la dernière ligne droite avant d'accueillir les JO d'hiver (4-20 février 2022), où les athlètes resteront dans une bulle hermétique et où seuls les spectateurs habitant en Chine seront autorisés.

Les sportifs auront le choix entre être totalement vaccinés ou effectuer une quarantaine de 21 jours à leur arrivée sur le territoire.

Selon les experts chinois en matière de santé, le pays doit avoir une couverture vaccinale d'environ 85% pour arriver à l'immunité collective. Les autorités tentent d'atteindre cet objectif d'ici la fin de l'année.

Des programmes d'injection d'une troisième dose ont déjà été annoncés dans une dizaine d'autres provinces ces dernières semaines.

Politique «zéro infection»

La Chine a pour objectif d'empêcher l'apparition sur son sol de tout cas de Covid-19. Une politique de «zéro infection» qui porte globalement ses fruits jusqu'à présent puisque seule une poignée de nouveaux malades sont rapportés chaque jour.

Les autorités ne semblent pas vouloir relâcher cette politique avant les JO.

Un nouveau petit foyer lié à un groupe de touristes touche cependant cinq provinces actuellement. Il a entraîné la fermeture de lieux de transports, de divertissement, d'écoles et de sites touristiques dans quelques villes de Mongolie intérieure (nord) et du Gansu (nord-ouest).

ATS