Covid

Pas de nouvelles restrictions en France cette semaine

ATS

20.1.2021 - 16:16

Il n'y aura «pas d'évolution des restrictions nationales cette semaine», a indiqué mercredi le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal, à l'issue du Conseil des ministres. Il ne s'est toutefois pas prononcé sur d'éventuels allègements.

Gabriel Attal
Gabriel Attal / archives
EPA AFP POOL

Une semaine après l'annonce de la généralisation du couvre-feu de 18h00 à 06h00, en métropole, «nous donnons sa chance à ce (dispositif), il est possible que cette mesure permette de freiner la circulation du virus encore davantage dans notre pays», a fait valoir M. Attal.

Le 20 janvier aurait initialement dû marquer la date de réouverture des bars et des restaurants, selon le plan de déconfinement progressif présenté fin novembre par Emmanuel Macron, désormais reportée sine die. «Nous cherchons à anticiper au maximum pour l'ensemble des secteurs la visibilité que nous pouvons leur donner sur leur réouverture le moment où ils pourront rouvrir», a assuré M. Attal.

L'attente des stations de ski

De même, les stations de ski attendent encore de savoir, avec de faibles espoirs, si elles pourront remettre en route leurs remontées mécaniques durant les vacances scolaires de février. Le ministre de l'économie et des finances Bruno Le Maire annoncera «lui-même aux professionnels (de ce) secteur, d'ici à la fin de la semaine», les décisions de maintien ou de levée de ces restrictions, selon le porte-parole du gouvernement.

Ce secteur qui représente entre 250'000 et 400'000 emplois directs et indirects dont de très nombreux saisonniers, a réclamé la réouverture des remontées pour le 30 janvier «pour assurer la survie de l'écosystème montagne» et «limiter l'impact social».

Hausse des hospitalisations

Mais la situation sanitaire ne s'améliore pas. Mardi, le nombre de malades du Covid-19 accueillis en un jour dans les services de réanimation est repassé au-dessus des 300, ce qui n'avait plus été le cas depuis le 19 novembre, à la sortie de la deuxième vague.

Sur les sept derniers jours, plus de 10'000 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées, un indicateur qui progresse également. Le niveau des décès à l'hôpital reste stable, à 373 morts mardi, soit un bilan total de 71'342 morts depuis le début de l'épidémie (hôpital et Ehpad confondus).

Retour à la page d'accueil

ATS