Londres prévient

Poutine sera «tenu responsable» en cas de crimes de guerre

ATS

1.3.2022 - 11:00

Le vice-Premier ministre britannique, Dominic Raab, a prévenu mardi que Vladimir Poutine sera «tenu responsable» d'éventuels crimes de guerre commis en Ukraine.

epa09720808 British Deputy Prime Minister, Lord Chancellor and Secretary of State for Justice, Dominic Raab, arrives at No.10 Downing Street for a cabinet meeting in London, Britain, 01 February 2022. EPA/ANDY RAIN
«Il est clair à la fois pour Poutine mais aussi pour les commandants à Moscou, sur le terrain en Ukraine, qu'ils seront tenus responsables de toute violation des lois de la guerre», a déclaré Dominic Rabb, également ministre de la Justice, sur SkyNews. (archives)
KEYSTONE

ATS

1.3.2022 - 11:00

«Il est clair à la fois pour Poutine mais aussi pour les commandants à Moscou, sur le terrain en Ukraine, qu'ils seront tenus responsables de toute violation des lois de la guerre», a déclaré Dominic Rabb, également ministre de la Justice, sur SkyNews. «Nous n'allons pas simplement détourner le regard», a-t-il ajouté.

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Karim Khan, a annoncé lundi l'ouverture «aussi vite que possible» d'une enquête sur la situation en Ukraine.

Une base «raisonnable»

Le procureur de cette cour créée en 2002 pour juger les pires atrocités dans le monde s'est dit «convaincu qu'il existe une base raisonnable pour croire que des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité présumés ont été commis en Ukraine».

Evoquant Vladimir Poutine, ses généraux et les militaires russes en Ukraine, Dominic Raab a déclaré à la BBC qu' «il y a un risque bien réel qu'ils finissent sur le banc des accusés d'un tribunal de La Haye».

Il a assuré que si la CPI décide d'agir, «je suis sûr que le Royaume-Uni et ses alliés voudront apporter leur soutien pratique et logistique».

Les ONG Amnesty International et Human rights watch ont dénoncé l'utilisation en Ukraine de bombes à sous-munitions qui ont touché des civils en Ukraine.

Frappes «barbares»

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a condamné lundi les «frappes aériennes barbares effectuées par la Russie» contre des civils en Ukraine, au cours d'un entretien avec le président Volodymyr Zelensky.

Boris Johnson se rend mardi en Pologne, où il doit rencontrer le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki pour discuter du soutien financier et diplomatique du Royaume-Uni à l'Europe centrale confrontée à une crise humanitaire. Il rencontrera ensuite en Estonie son homologue ukrainien ainsi que le président Alar Karis pour discuter de la sécurité en Europe et rendra visite à des soldats aux côtés du secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg.

ATS