«Des cellules vous attendent» Etats-Unis: Tolérance zéro contre l'intimidation des électeurs

ATS

8.11.2022 - 20:12

Les autorités locales d'un comté de l'Arizona, dans l'Ouest américain, ont annoncé lundi avoir renforcé les mesures de sécurité en marge des élections de mi-mandat mardi. Elles ont promis une «tolérance zéro» contre l'intimidation des électeurs.

Les électeurs américains sont appelés mardi, lors d'élections cruciales, à renouveler l'ensemble de la Chambre des représentants,
Les électeurs américains sont appelés mardi, lors d'élections cruciales, à renouveler l'ensemble de la Chambre des représentants,
KEYSTONE

ATS

8.11.2022 - 20:12

«Si vous choisissez d'enfreindre la loi, j'ai plusieurs cellules qui vous attendent», a déclaré le shérif du comté de Maricopa, Paul Penzone, lors d'une conférence de presse lundi.

Les électeurs américains sont appelés mardi, lors d'élections cruciales, à renouveler l'ensemble de la Chambre des représentants, un tiers du Sénat et de nombreux postes d'élus locaux comme des gouverneurs.

Observateurs masqués

C'est autour de ce comté de 4,5 millions d'habitants que s'est concentrée une grande partie des accusations – rejetées – de fraude électorale en 2020 dans cet Etat où Joe Biden était passé devant Donald Trump.

Depuis, la méfiance envers le système de vote n'a fait qu'augmenter chez les membres du parti républicain de la région, et ses principaux candidats locaux adhèrent aux accusations de fraudes que Donald Trump propage depuis qu'il a perdu l'élection présidentielle, malgré les innombrables preuves du contraire.

Mais cela n'a pas empêché des observateurs masqués, dont certains étaient armés, de traîner autour de boîtes de dépôt des bulletins de vote par anticipation, dans le but, selon eux, d'empêcher le bourrage des urnes.

Paul Penzone a déclaré qu'il déploierait des agents en civil pour garder les bureaux de vote et protéger le transfert des urnes. «Je n'ai jamais pensé de ma vie que nous mettrions en place des barrières physiques, des clôtures, des barbelés pour protéger un bâtiment où un vote libre a lieu», a-t-il déclaré.

Recours attendus

Et la secrétaire d'Etat locale Katie Hobbs, en charge du bon déroulement des élections en Arizona, a dit s'attendre à de probables recomptages des bulletins et recours légaux pour contester les résultats.

«Nous avons (en Arizona) le seuil le plus important pour provoquer un recomptage, fixé à 0,5% des voix, et je pense que plus d'une élection va se jouer dans cette marge», a expliqué lundi soir cette démocrate qui brigue le poste de gouverneur.

Devant la presse, Mme Hobbs a également expliqué s'attendre à ce que son opposante, la républicaine Kari Lake, revendique la victoire avant même que les résultats ne soient connus.

«La démocratie est en jeu», a estimé la candidate démocrate, en redoutant des violences dans l'Etat du Grand Canyon, où des manifestants en armes s'étaient réunis plusieurs nuits d'affilée en 2020 pour contester l'élection de Joe Biden. «Etant donné ce qui s'est passé en 2020, (...) nous nous préparons à cela», a-t-elle expliqué.

ATS