UE Un sommet pour confirmer von der Leyen, Orban tempête

ATS

27.6.2024 - 16:40

Les dirigeants des 27 se sont réunis jeudi pour valider un second mandat d'Ursula von der Leyen à la tête de la Commission dans le cadre d'un accord sur les postes clés de l'UE. Celui-ci a suscité la colère de l'Italienne Giorgia Meloni et du Hongrois Viktor Orban.

Plusieurs dirigeants européens lors du sommet des 27 qui doit reconduire Ursula von der Leyen à la tête de la Commission dans le cadre d'un accord sur les postes clefs de l'UE, qui a suscité la colère de Giorgia Meloni et Viktor Orban, au premier plan.
Plusieurs dirigeants européens lors du sommet des 27 qui doit reconduire Ursula von der Leyen à la tête de la Commission dans le cadre d'un accord sur les postes clefs de l'UE, qui a suscité la colère de Giorgia Meloni et Viktor Orban, au premier plan.
ATS

27.6.2024 - 16:40

Les jeux semblent faits sur ces «top jobs» après l'accord conclu mardi entre six dirigeants européens – dont le Français Emmanuel Macron et l'Allemand Olaf Scholz – appartenant à la «grande coalition» de la droite, des sociaux-démocrates et des centristes, dans la foulée des élections européennes du 6-9 juin.

«Les électeurs européens ont été trompés», a réagi le premier ministre nationaliste hongrois en arrivant au sommet. La droite «a formé une coalition de mensonges avec la gauche et les libéraux. Nous ne soutenons pas cet accord honteux!», a-t-il fulminé.

La cheffe du gouvernement italien ultraconservateur, Giorgia Meloni, laissée à l'écart des négociations entre les trois groupes politiques, avait la veille à Rome dénoncé les agissements d'une «oligarchie».

ATS