Washington ne reviendra pas dans le traité «Ciel ouvert»

ATS

28.5.2021 - 17:01

ATS

28.5.2021 - 17:01

Le gouvernement américain de Joe Biden a décidé de ne pas revenir dans le traité de surveillance militaire «Ciel ouvert» dont Donald Trump avait claqué la porte. Il a estimé à son tour que cet accord avait été «sapé» par les «violations de la Russie».

Joe Biden a décidé de ne pas revenir sur le traité «Ciel ouvert».
Keystone

«Les Etats-Unis regrettent que le traité Ciel ouvert ait été sapé par les violations de la Russie», a dit vendredi un porte-parole de la diplomatie américaine. «En concluant son réexamen du traité, les Etats-Unis n'entendent donc pas chercher à le rejoindre, en raison du fait que la Russie n'a pris aucune mesure pour le respecter à nouveau», a-t-il ajouté.

«Le comportement de la Russie, notamment ses récentes actions concernant l'Ukraine, n'est pas celui d'un partenaire déterminé à rebâtir la confiance», a-t-il encore estimé.

L'ex-président américain Donald Trump avait quitté le traité «Open Skies», qui donne le droit d'effectuer des vols d'observation des activités militaires des Etats membres. Il avait accusé Moscou de le violer.

En retour, la Russie avait à son tour dénoncé le traité. Les députés russes ont voté le 19 mai le retrait de Moscou, mais leur gouvernement avait assuré être prêt à rester dans l'accord si les Américains proposaient une «solution constructive».

ATS