Yémen

Yémen: au moins 65 morts en 48 heures dans des combats à Marib

ATS

2.9.2021 - 09:03

ATS

2.9.2021 - 09:03

Au moins 65 combattants ont été tués dans de nouveaux affrontements ces dernières 48 heures entre forces gouvernementales et rebelles dans la province de Marib, dans le nord du Yémen, a indiqué jeudi un responsable militaire.

epa09436867 A Houthis-allied tribesman carries a weapon as he visits the graves of late Houthis a day after a missile attack on a military base in southern Yemen, in Sana'a, Yemen, 30 August 2021. A missile attack was carried out on 29 August 2021 on a military base in southern Yemen, killing at least 33 pro-Yemeni government soldiers and wounding more than 60 others, as the prolonged conflict escalates between the Houthis and the Saudi-backed government forces. EPA/YAHYA ARHAB
La province de Marib est le théâtre de violents affrontements depuis février, date à laquelle les rebelles Houthis ont lancé une offensive sur cette zone riche en pétrole. (photo d'illustration).
KEYSTONE

Marib est le dernier bastion du pouvoir dans le nord du pays ravagé par la guerre. La province est le théâtre de violents affrontements depuis février, date à laquelle les rebelles Houthis ont lancé une offensive sur cette zone riche en pétrole.

«Côté forces gouvernementales, il y a eu 22 morts et 50 blessés, et côté Houthis 43 morts ces dernières 24 heures», a précisé le responsable gouvernemental sous le couvert de l'anonymat.

Depuis la prise de la capitale Sanaa en 2014, qui a déclenché la guerre au Yémen, les rebelles se sont emparés d'une large partie du nord du pays. Ces derniers mois, ils ont mené une campagne acharnée pour arracher Marib, en dépit des appels au cessez-le-feu de l'ONU et des Etats-Unis.

ATS