A Lausanne, l'art entre dans les structures d'accueil de l'enfance

sj, ats

18.5.2021 - 16:11

sj, ats

18.5.2021 - 16:11

Dans le cadre de son plan de relance pour la culture, la Ville de Lausanne va soutenir 45 artistes qui proposeront plus de 80 rendez-vous artistiques dans des structures d'accueil de l'enfance et du socioculturel. Le budget de cette opération se monte à 112'000 francs.

L'idée de la Ville de Lausanne est de proposer aux structures d'accueil de l'enfance des secteurs du préscolaire, du parascolaire et du socioculturel lausannois, une programmation de découvertes culturelles (photo symbolique).
ATS

L'idée était de proposer aux structures d'accueil de l'enfance des secteurs du préscolaire, du parascolaire et du socioculturel lausannois une programmation de découvertes culturelles, écrit mardi la Municipalité dans un communiqué. A la suite d'un appel à projets, 18 propositions ont été retenues dans les domaines du théâtre, de la danse, du cirque, de la musique et de l'art du récit.

Joués entre quatre et huit fois chacun, ces rendez-vous artistiques feront l'objet au total de 83 représentations en 63 lieux d'accueil différents dans la capitale vaudoise. Une attention particulière a été accordée à la pluralité des formes, des esthétiques, des écritures et des parcours artistiques pour départager les 62 candidatures déposées, explique la Ville.

De mi-mai à novembre

Les représentations auront lieu de mi-mai à fin novembre 2021. Elles se dérouleront au sein des centres de vie enfantine, des APEMS, des structures d'accueil du parascolaire, des centres socioculturels et des maisons de quartier.

«Cette mesure vise à offrir des rendez-vous culturels aux enfants et aux jeunes qui fréquentent ces lieux, et à donner aux artistes et aux équipes artistiques l'opportunité d'explorer de nouvelles possibilités de jeu en dehors des lieux de culture institutionnels».

Elle s'inscrit également «dans la volonté affirmée de la Municipalité de renforcer l'accès à la culture pour toutes et tous, dès le plus jeune âge», souligne-t-elle. Un bilan sera tiré de cette démarche pour évaluer la suite à lui donner.

sj, ats