Comptes 2020 dans les chiffres rouges pour la Ville de Bienne

hs, ats

7.4.2021 - 15:22

Les conséquences de la pandémie de coronavirus ont pesé sur les comptes 2020 de la Ville de Bienne. Le compte général boucle sur un déficit de 5,59 millions de francs alors que le budget tablait sur un résultat équilibré. La ville a en particulier enregistré un recul des revenus des entreprises.

hs, ats

7.4.2021 - 15:22

Un panneau est photographie a l?entree de la vielle ville, ce jeudi 27 aout 2020, a Bienne. (KEYSTONE/Anthony Anex)
Le Conseil municipal relève que la pandémie a durablement marqué 2020 et continuera, en 2021, d'affecter les finances de la ville tout comme celles d'autres collectivités publiques.(image d'illustration)
KEYSTONE

Le résultat déficitaire des comptes 2020 n'est donc pas surprenant, même si l'utilisation des ressources a été très prudente, a annoncé mercredi la Ville de Bienne. Les comptes affichent un excédent de charges malgré le prélèvement de 4,9 millions de francs sur un financement spécial.

Le semi-confinement du printemps dernier a provoqué une chute de revenus. Parallèlement, il a entraîné une hausse des charges avec le soutien aux commerces biennois, les réductions de loyer, la remise gratuite de masques de protection ou encore la mise en place de mesures de sécurité.

Les assouplissements qui ont suivi n'ont plus permis d'inverser la tendance négative. La direction des finances note un écart de 2,7 millions de francs par rapport au budget au niveau des charges de biens et services. Des abandons de créances, qui étaient nécessaires, ont aussi mené à cet écart.

Recul des revenus fiscaux

Les autorités jugent préoccupante l'évolution des revenus fiscaux. Le total de 143,2 millions de francs est inférieur au montant qui figure au budget. Cette différence de 5,6 millions s'explique par un recul des revenus des personnes morales. Malgré cette situation financière difficile, Bienne a continué à investir à large échelle.

Le Conseil municipal relève que la pandémie a durablement marqué 2020 et continuera, en 2021, d'affecter les finances de la ville tout comme celles d'autres collectivités publiques. Les communes dépendront de l'aide de la Confédération pour surmonter cette crise sans devoir trop s'endetter.

hs, ats