Expo au Locle

Le MBAL se penche sur les «eaux troublées»

js, ats

4.12.2022 - 10:00

Le Musée des Beaux-Arts du Locle (MBAL) réfléchit à la question de l'eau vue comme une ressource toujours plus rare. L'exposition «eaux troublées» est visible jusqu'au 26 février et fait dialoguer des artistes historiques de la collection avec des voix plus actuelles.

Le delta de la rivière Colorado, photographié par Edward Burtynsky.
Le delta de la rivière Colorado, photographié par Edward Burtynsky.
ATS

js, ats

4.12.2022 - 10:00

«Les artistes exposés témoignent de différentes préoccupations en lien avec la thématique de l’eau, utilisant des techniques et méthodes artistiques variées, pour raconter les effets néfastes de l’intervention humaine sur notre écosystème fragile», a expliqué le MBAL.

À une époque où personne ne se doutait du devenir de notre planète, le peintre neuchâtelois Lermite s’est intéressé à la relation vitale et indissociable entre l’eau et l’être humain. La vue plongeante sur le Doubs et la représentation d’une citerne jurassienne témoignent de l’attachement de l’artiste à sa région natale.

«L’ambiguïté des sentiments que suscitent les images du photographe de renom Edward Burtynsky, à la fois sublimes et effrayantes, est explorée», a précisé le MBAL. Ses photographies aériennes et monumentales dépeignent les effets du comportement humain sur le paysage, que l'homme cherche constamment à maîtriser et à exploiter.

Capsules vidéo

L’exposition Edward Burtynsky s’articule en huit parties: Golfe du Mexique, désolation, contrôle, agriculture, aquaculture, aux bords de l’eau, source et anthropocène. Le photographe documentaire donne à voir le rapport que l’homme entretient avec l’eau – ressource majeure de notre planète –, sa capacité à la maîtriser et à la gérer de manière responsable et les conséquences qui en découlent.

Le MBAL continue son engagement à réécrire une histoire de l’art inclusive avec un projet participatif, où les œuvres de dix artistes femmes de sa collection ont fait l’objet de capsules vidéo. Réalisées par les élèves de l’École d’Arts Appliquées de la Chaux-de-Fonds, elles sont présentées dans l’espace café du musée.

js, ats