Droits politiques

Genève se penche sur la «contre-démocratie» pendant une semaine

ATS

26.9.2020 - 10:44

A Genève, la Semaine de la démocratie se penchera sur le défi que pose la contre-démocratie, ou alter-démocratie, incarnée par des mouvements sociaux. Les personnes opposées au port du masque estiment que les mesures sanitaires les privent de leur liberté et de leurs droits fondamentaux (archives).
Source: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

A Genève, la 6e édition de la Semaine de la démocratie aura lieu du 5 au 10 octobre. Elle aura pour thème «Démocratie et alter-démocratie: quand la démocratie non-conventionnelle concurrence la démocratie traditionnelle».

Actions pour le climat, grèves des femmes en Suisse, mouvement des gilets jaunes en France, manifestations dénonçant les violences policières ou critiquant les mesures prises pour lutter contre la pandémie de Covid-19: de forts mouvements de désobéissance civile ont émergé récemment. Ils se méfient de la démocratie conventionnelle issue des urnes, explique la chancellerie d'Etat.

Pour comprendre le défi que posent ces mouvements sociaux pour la démocratie, le canton propose une dizaine de débats, tables rondes, expositions, conférences, ateliers et visites guidées, notamment dans des mairies. La semaine sera lancée le 5 octobre, avec la mise en ligne de l'entretien de Pierre Rosanvallon, professeur au Collège de France et père fondateur du concept de contre-démocratie.

La manifestation n'aura toutefois pas lieu qu'à distance. Les événements qui accueilleront du public respecteront les mesures sanitaires.

www.ge.ch/teaser/semaine-democratie-2020

Retour à la page d'accueil

ATS