La socialiste Erika Schnyder s'engage contre le Grand Fribourg

lp, ats

28.4.2021 - 17:48

L'ancienne syndique de Villars-sur-Glâne, la socialiste Erika Schnyder, rejoint les rangs des opposants à la création d'un Grand Fribourg, commune de 75'000 habitants autour du chef-lieu cantonal. C'est une alliée de poids en vue du vote consultatif du 26 septembre.

lp, ats

28.4.2021 - 17:48

Avec l'engagement d'Erika Schnyder contre le Grand Fribourg, la campagne en vue du vote consultatif du 26 septembre s'annonce plus incertaine que jamais (archives).
ATS

L'annonce a été faite mercredi par l’association «Non à la fusion du Grand Fribourg», dont Erika Schnyder deviendra coprésidente, au côté du président actuel Ian Peiry. Elle ne constitue pas une surprise, la députée au Grand Conseil n'ayant jamais caché son opposition à un projet jugé pourtant stratégique par le Conseil d'Etat fribourgeois.

Forte d’une très riche expérience politique, en particulier 25 ans au sein de l’exécutif de la deuxième commune du périmètre de fusion, avec ses 12'000 habitants, dont 15 ans en tant que syndique, «Erika Schnyder s’est toujours montrée très critique sur les différents projets de fusion au sein du Grand Fribourg», précise le communiqué.

«Dame au chapeau»

La «dame au chapeau» vient de céder la syndicature de Villars-sur-Glâne au Vert Bruno Marmier. Elle n'entend toutefois pas se retirer de la politique, en indiquant mercredi au quotidien La Liberté vouloir briguer un nouveau mandat de députée au Grand Conseil à l'occasion des élections cantonales du 7 novembre.

Les neuf communes participant au processus de fusion sont Fribourg, Avry, Belfaux, Corminbœuf, Givisiez, Granges-Paccot, Marly, Matran et Villars-sur-Glâne. L'Assemblée constitutive, présidée par le préfet de la Sarine Carl-Alex Ridoré, vient de présenter une série d'implications tirées du labeur de plusieurs groupes de travail.

lp, ats