Le festival Les Urbaines attire plus de 7000 personnes

sj, ats

5.12.2021 - 18:27

La 25e édition du festival de création contemporaine Les Urbaines a réussi son retour dans le contexte de la pandémie. Ce week-end et sur trois jours, la manifestation culturelle a attiré plus 7000 spectateurs sur différents sites à Lausanne, Renens et Chavannes (VD).

sj, ats

5.12.2021 - 18:27

Le festival Les Urbaines a investi durant trois jours différents espaces de Lausanne, Renens et Chavannes-près-Renens, dont la Ferme des Tilleuls à Renens (archives).
ATS

Avant encore trois spectacles programmés dimanche en soirée, les responsables ont tiré un bilan très positif en fin d'après-midi. «Nous sommes très heureux et très satisfaits» de l'affluence, surtout après «le stress de l'attente des annonces des dernières mesures Covid» du Conseil fédéral de vendredi, a indiqué à Keystone-ATS Ana Isabel Mazon, porte-parole des Urbaines. Le public a suivi et n'a pas cédé à la panique du variant Omicron, selon elle.

Le nombre de visiteurs est même en hausse par rapport aux dernières éditions, se réjouit-elle. En 2019, le festival avait attiré quelque 6800 visiteurs, pareil environ en 2018.

Seulement quatre annulations

Sur les 47 spectacles proposés, seulement quatre ont dû être annulés en raison des restrictions de voyage en vigueur avant le début du festival vendredi pour quelques artistes. «Nous avons eu beaucoup de chance malgré le contexte global de la pandémie», admet la responsable presse.

Les Urbaines recueillent les formes et courants émergents des arts sonores, visuels et performatifs, portant en germe les esthétiques de demain. La manifestation est entièrement gratuite et offre des expositions, des performances, des spectacles, des installations, des projections et des ateliers.

Cette année, les sujets traités étaient variés: folklore, deuil, partage, imaginaire, ruralité, inclusivité, culture club ou encore structures de pouvoir et environnement. Une visite inclusive d'une exposition prévue à l'Espace Arlaud, à Lausanne, en collaboration avec L'Art d'Inclure et Pro Infirmis Vaud, a été organisée pour la première fois.

Après une annulation en 2020 en raison du coronavirus et une édition spéciale en juillet, le festival de création contemporaine a donc retrouvé cette année son calendrier habituel de début décembre. Un pass sanitaire était nécessaire pour accéder au festival en intérieur.

sj, ats