Question jurassienne

Le MAJ veut rester présent sur la scène politique

hs, ats

12.9.2021 - 12:03

Le Mouvement autonomiste jurassien (MAJ) ne renoncera pas à son combat après le transfert de Moutier (BE) dans le canton du Jura. Mais il estime que l'évolution politique dans le Jura bernois ne dépend que de la région et pas du gouvernement bernois ou de lui-même.

Pour son secrétaire général Pierre-André Comte, le Mouvement autonomiste jurassien (MAJ) doit rester un aiguillon de la Question jurassienne (archives).
Pour son secrétaire général Pierre-André Comte, le Mouvement autonomiste jurassien (MAJ) doit rester un aiguillon de la Question jurassienne (archives).
ATS

hs, ats

12.9.2021 - 12:03

Ce message a été délivré lors de la 74e Fête du peuple dimanche à Delémont par le secrétaire général du MAJ Pierre-André Comte. «Ceux qui prétendent connaître l'avenir à vingt ans sont des charlatans et le MAJ ne souhaite pas en faire partie», a déclaré Pierre-André Comte devant les militants autonomistes.

Pour le MAJ, il appartiendra à la population concernée de choisir son destin. Le mouvement de lutte estime que le «droit au retour dans la maison jurassienne est un droit inaliénable» et non pas l'objet d'une «revendication extérieure». Son mot d'ordre est de convaincre sans contraindre.

Le mouvement de lutte juge que la Question jurassienne n'est pas close après le vote de Moutier. Pour Pierre-André Comte, il n'y a jamais d'histoire définitive. Le secrétaire général du MAJ évoque ainsi le cas de la commune de Belprahon (BE) qui doit selon lui pouvoir se prononcer sur son appartenance cantonale.

Intégration de Moutier

Le MAJ n'a pas de doute sur le succès du transfert de Moutier. Mais il évoque la possibilité de ce qu'il nomme «des chantages bernois destinés à bloquer les négociations» nécessaires au transfert. Il en appelle donc à l'accélération de l'intégration de la cité prévôtoise. Gouvernement jurassien et Conseil-exécutif bernois avancent la date du 1er janvier 2026.

Le secrétaire général du MAJ a profité de la conférence de presse de la Fête du peuple pour saluer l'engagement des militants avec à leur tête le comité «Moutier, ville jurassienne» lors des campagnes qui ont précédé les votations du 18 juin 2017 et du 28 mars 2021. Il a relevé leur persévérance. Pour Pierre-André Comte, le vote de la cité prévôtoise est l'aboutissement d'un long combat.

hs, ats