Buvette éphémère

Le projet «La Crique» abandonné à Morges

gsi, ats

10.5.2022 - 12:22

La buvette éphémère «La Crique» à Morges (VD) tombe à l'eau pour cet été. La mise à l'enquête a suscité un nombre élevé d'oppositions, dont le délai de traitement est trop incertain pour lancer le projet.

Il n'y aura pas de buvette estivale "La Crique" cet été au parc de l'Indépendance à Morges (photo d'illustration).
ATS

gsi, ats

10.5.2022 - 12:22

Ces oppositions évoquent le bruit, le nombre de places pour les vélos ou encore le piétinement des racines sur la place Louis-Soutter, à l'entrée du parc de l'Indépendance.

«Elles rallongent significativement la procédure d'octroi du permis, y compris la consultation des services cantonaux; sans compter un hypothétique recours au Tribunal cantonal», écrit mardi la Ville de Morges dans un communiqué. Et d'ajouter que ces délais font peser «une incertitude trop importante» pour que la buvette puisse ouvrir comme prévu en juin.

Pour mémoire, le sort de cette buvette estivale a déchaîné les passions ces derniers mois à Morges. A l'issue d'un appel à projets, la Ville avait en effet décidé de changer d'exploitant. Elle avait évincé «La Coquette», qui occupait les lieux depuis 2018, au profit du projet concurrent «La Crique». Une pétition avait notamment exhorté la Municipalité à revenir sur sa décision.

Au final, il n'y aura ni «Crique» ni «Coquette» cet été à Morges. La Municipalité a toutefois cherché une solution transitoire pour maintenir une animation estivale sur la place Louis-Soutter. Elle a accordé à l'association «La Crique» le droit d'organiser une manifestation, même réduite. Intitulée «La Presque», elle proposera notamment des concerts et ateliers.

La mise en place du véritable projet de «La Crique» est désormais prévue pour 2023.

gsi, ats