Distinction

Le projet Métasanté de Lausanne reçoit un label «qualité de vie»

ATS

8.10.2020 - 16:38

La Ville de Lausanne, ici avec son syndic Grégoire Junod, et ses partenaires du projet Métasanté ont été distingués par un label «qualité de vie».
Source: KEYSTONE/CYRIL ZINGARO

La Fondation Dalle Molle a récompensé l'étude lausannoise Métasanté, consacrée au nouvel écoquartier des Plaines-du-Loup. La capitale vaudoise et ses partenaires ont reçu jeudi un prix d'une valeur de 10'000 francs et un label «qualité de vie» lors d'une cérémonie au casino de Montbenon.

Le jury a déclaré avoir apprécié ce projet pour «son originalité, sa rigueur scientifique ainsi que sa complémentarité et la qualité du consortium constitué». Cette étude est le résultat d'une collaboration entre la Ville de Lausanne, le CHUV, l'EPFL, l'Université de Lausanne, Unisanté et le Pôle de recherche national LIVES.

«Ce prix est une belle opportunité de mettre en lumière l'étude Métasanté», a relevé dans un communiqué le syndic Grégoire Junod. «Elle met également en valeur le nouvel écoquartier des Plaines-du-Loup conçu comme un lieu exemplaire, notamment en termes d'accès à l'activité physique pour toutes et tous», a-t-il ajouté.

L'objectif de ce projet est de tirer profit du développement du nouveau quartier, situé dans les hauts de la ville, et de mesurer l'impact de son environnement sur l'état de santé de ses habitants.

La Fondation Dalle Molle, centrée sur l'utilisation des hautes technologies au service de la qualité de la vie, est basée à Martigny. Elle a été créée au Tessin en 1972 par l'industriel et mécène italien Angelo Dalle Molle.

Un second prix a été décerné jeudi au professeur Eling de Bruin de l'EPFZ à Zurich pour son projet consacré aux personnes âgées touchées par la maladie d'Alzheimer.

Retour à la page d'accueil

ATS