Les Verts se joignent au référendum contre la Cité de la musique

ATS

3.11.2020 - 11:54

Les Verts estiment que la Cité de la Musique ne va pas être au service de toutes les musiques, mais va profiter essentiellement à l'OSR (photo) et la Haute Ecole de musique (archives).
Source: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Les Verts de la Ville de Genève ont finalement décidé de soutenir le référendum contre le projet de la Cité de la Musique. Ils ont pris cette décision à l'issue d'une assemblée générale extraordinaire en ligne qui s'est tenue lundi soir. A leurs yeux, ce projet «démesuré» va notamment entraîner la destruction «d'un riche biotope».

Par ailleurs, les Verts peinent à croire que cette cité sera pour toutes les musiques, comme le prétendent les promoteurs de la future institution. Ils reprochent au projet d'être conçu et pensé «uniquement que pour deux entités: l'Orchestre de la Suisse romande (OSR) et la Haute école de musique (HEM)«.

Les Verts de la Ville de Genève admettent que le projet, qui doit voir le jour près de la place des Nations, à des «atouts indéniables». Son coût de 300 millions de francs est ainsi financé par des fonds privés, notamment la Fondation Wilsdorf. Des arbres seront abattus, mais le double devrait être replanté.

Il n'en demeure pas moins que le projet, selon les Verts, «reste largement problématique sur le plan environnemental». La préservation, dans ce dossier, doit primer. Recréer un milieu naturel prendra «plusieurs dizaines d'années» et l'habitat de nombreuses espèces va disparaître pendant ce temps.

Les Verts de Genève rejoignent une coalition hétéroclite d'opposants à la Cité de la musique, dans laquelle figurent l'UDC et Ensemble à gauche. La fronde est emmenée par Sauvegarde Genève, une association qui lutte contre l'abattage des arbres et le bétonnage du canton.pa

Retour à la page d'accueil

ATS