Préavis positif pour le regroupement de l'ESCC à Saint-Loup (VD)

ATS

14.4.2020 - 12:30

Une commission du Grand Conseil vaudois s'est prononcée à l'unanimité en faveur du regroupement et de l'extension de l'École de soins et santé communautaire (ESSC) à Saint-Loup (VD) (photo prétexte).
Source: KEYSTONE/LEO DUPERREX

Une commission du Grand Conseil s'est prononcée à l'unanimité en faveur du regroupement et de l'extension de l'Ecole de soins et santé communautaire (ESSC) à Saint-Loup (VD). Elle a préavisé l’octroi d’une garantie à l'emprunt de 2,5 millions de francs pour le crédit d'étude de construction et invite le Parlement à confirmer sa décision.

La construction prendra place sur un vaste terrain mis gratuitement à disposition de l’ESSC par l’Institution des diaconesses de Saint-Loup sous forme de droit de superficie. Un plan partiel d’affectation a déjà été adopté et permet les constructions nécessaires, indique mardi la commission ad hoc du Grand Conseil dans un communiqué.

Ayant pour mission la formation des assistants en soins et santé communautaire (ASSC) ainsi que celle des aides en soins et accompagnement, l’ESSC compte actuellement quelque 700 apprentis. Elle se trouve géographiquement sur trois sites: Vevey, Morges et Saint-Loup (Pompaples).

Dans un contexte de pénurie de personnel soignant, le Service de la santé publique du canton a estimé qu’il conviendra de former au moins 360 ASSC par an. Outre les considérables besoins de rénovation du site de Vevey, un simple agrandissement des locaux existants ne permet pas d’accueillir près de 1100 apprentis en formation. D'où le projet de regrouper les trois sites de l’ESSC sur le seul périmètre de Saint-Loup.

Accessibilité adéquate

Réunie en visioconférence, la commission a analysé de manière détaillée le projet de décret qui doit permettre de démarrer au plus vite les études nécessaires. Elle s'est notamment intéressée à la problématique de l’accessibilité du site de Saint-Loup par les transports publics dès Eclépens et La Sarraz.

Avec une fréquence à la demi-heure introduite avec l’horaire 2020 assortie d’un bus articulé à grande capacité entre la ligne du Pied du Jura, celle de Lausanne-Vallorbe et le plateau de St-Loup, cette accessibilité sera adéquate, selon la commission. Par ailleurs, une solution d’hébergement pour les apprentis se matérialisera sous la forme d’un «hôtel-école».

Quant au bâtiment, il sera conforme aux standards Minergie-P et équipé de panneaux solaires sur toute sa toiture. La production d’eau chaude sera réalisée par une connexion au système de chauffage à distance déjà présent sur le site de St-Loup par Cadcime, société valorisant l’énergie résiduelle du four de Holcim à Eclépens.

Retour à la page d'accueil

ATS