Homo et transphobie – GE

Une campagne pour arrêter de vouloir changer les personnes LGBTIQ+

ATS

24.9.2020 - 16:38

La Ville de Genève lance sa campagne 2020 contre l'homophobie et la transphobie (archives).
Source: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

La Ville de Genève lance dès lundi sa campagne annuelle contre l'homophobie et la transphobie. Des témoignages de personnes LGBTIQ+ affichés dans les rues rappelleront qu'il faut arrêter de vouloir changer les individus.

La Municipalié dénonce les injonctions qui affectent encore l'épanouissement des personnes LGBTIQ+ tout au long de leur vie, indique-t-elle jeudi dans un communiqué. Cette campagne, qui se poursuit jusqu'au 11 octobre, marque les 30 ans du retrait par l'Organisation mondiale de la santé de l'homosexualité de sa liste des maladies mentales.

Des rencontres, des tables rondes, des expositions et des ateliers sont prévus pendant cette période. La Ville de Genève sensibilise chaque année depuis 2013 la population aux discriminations en lien avec l'orientation sexuelle et l'identité de genre.

La campagne, qui devait être lancée le 17 mai à l'occasion de la Journée internationale contre l'homophobie et la transphobie, a été repoussée à l'automne en raison de la crise sanitaire. Elle coïncide ainsi avec la Journée mondiale du coming out du 11 octobre.

Retour à la page d'accueil

ATS