Valais: Soixante élèves positifs / Vingt classes en quarantaine

vs, ats

15.4.2021 - 16:36

Dix-sept classes primaires sont en quarantaine à Naters, dans les Haut-Valais. Soixante élèves y ont été détectés positifs lors d'un dépistage effectué les 6 et 7 avril. Aucun événement particulier n'explique ce foyer.

Une deuxième série de tests pour tous les élèves de l'école primaire est en cours à Naters (photo d'illustration).
ATS

vs, ats

15.4.2021 - 16:36

«Suite aux dépistages entrepris la semaine passée, dépistages répétés ce jour, dix-sept classes sont en quarantaine à Naters», a indiqué jeudi à Keystone-ATS le professeur Nicolas Troillet, médecin cantonal remplaçant, confirmant une information diffusée jeudi par Le Nouvelliste. Ces classes pourront reprendre une fois les contrôles en cours terminés.

Le dépistage effectué les 6 et 7 avril avaient permis de détecter soixante élèves de l'école primaire. «Si l’on compte tous les élèves de l’école trouvés positifs depuis la mi-mars, ce nombre est de 95; trois classes de Naters avaient déjà été mises en quarantaine à partir du 23 mars», précise Nicolas Troillet.

Tests généralisés prévus

Après la deuxième série de tests effectués jeudi, des tests généralisés seront encore répétés les 22 et 29 avril. «Cette stratégie va permettre le retour des élèves non infectés en classe, sans nécessité de mettre en quarantaine des classes entières, car les enfants vont être régulièrement testés», poursuit le département.

Après la deuxième vague, qui a été moins importante dans le Haut-Valais que dans le Valais francophone, le département de la santé a observé une circulation plus importante du virus dans le Haut-Valais et en particulier à Naters récemment. «Nous n’avons toutefois pas relevé d’évènements particuliers qui pourraient l’expliquer», note le professeur Troillet.

RAS dans le Valais romand

Trois autres classes sont en quarantaine dans le Haut-Valais, à Brigue, Viège et Bettmeralp. Trois cas ont été détectés dans chacune d'elles. Dans le Valais romand, aucune classe n'est en quarantaine à l'heure actuelle, précise le département. Des tests répétitifs sont prévus durant quatre semaines à l’école primaire de Collombey-Muraz à partir de la semaine prochaine.

«Cette décision a été prise parce que le taux d’incidence dans cette région était relativement élevé et parce que des cas isolés ont été détectés récemment chez des élèves appartenant à diverses classes sans que leur nombre dans chaque classe soit suffisant pour mettre ces dernières en quarantaine. Seule une d'entre elles a été mise en quarantaine juste avant les vacances de Pâques. La stratégie des tests ciblés répétitifs qui va débuter est préventive et doit permettre de garantir la poursuite de l’enseignement dans les classes de cette école», précise Nicolas Troillet.