Vingt francs pour des protections hygiéniques réutilisables

ll, ats

20.10.2021 - 11:43

Pour lutter contre la précarité menstruelle, la ville de Renens a inséré un bon d'une valeur de vingt francs dans son journal communal Carrefour Info, distribué dès mercredi. Ce bon pourra être utilisé dans la boutique Rañute pour l'achat de produits menstruels réutilisables. Une démarche sociale et durable.

ll, ats

20.10.2021 - 11:43

Des protections hygiéniques gratuites sont actuellement distribuées dans certaines écoles vaudoises, dans le cadre d'un projet-pilote (archives).
ATS

Les protections réutilisables rencontrent de plus en plus d'adeptes. Moins onéreuses sur la durée, elles permettent de réduire l'exposition des utilisatrices aux substances indésirables et de diminuer les déchets non recyclables, explique mercredi la ville.

Un budget de 15'000 francs a été alloué à cette «opération pionnière» en Suisse romande, indique un communiqué. Cette subvention sera reconduite en 2022. Le bon est à faire valoir dans la boutique menstruelle Rañute, installée à Renens depuis décembre 2020. L'entreprise propose une large gamme de produits alternatifs et écologiques, mais aussi des ateliers et des séances d'information.

Avec l'aide de la commune, un collectif a déjà installé dans l'espace public, devant le magasin, un distributeur de protections hygiéniques. Le canton, pour sa part, a mis sur pied un projet-pilote de distribution gratuite de protections hygiéniques dans plusieurs écoles, notamment le gymnase de Renens.

ll, ats