40 mètres par heure

A Hawaï, le Mauna Loa menace l'une des principales routes de l'île

ATS

2.12.2022 - 20:10

La lave du Mauna Loa, plus gros volcan actif du monde entré en éruption le 27 novembre après 38 ans de calme, s'approche désormais d'une des routes principales de l'île d'Hawaï, selon l'Institut américain de géophysique (USGS).

La lave du Mauna Loa, en éruption depuis le 27 novembre, menace désormais l'une des routes principales de Hawaï.
La lave du Mauna Loa, en éruption depuis le 27 novembre, menace désormais l'une des routes principales de Hawaï.
ATS

ATS

2.12.2022 - 20:10

Le «front de lave» issu d'une des coulées du volcan est désormais «à environ 3,2 miles (5,2 km) de l'autoroute Daniel Inouye», surnommée «Saddle Road», explique l'USGS dans son dernier bulletin publié jeudi soir.

Il s'agit de l'axe principal pour traverser l'île d'Hawaï, la plus grande de cet archipel du Pacifique, d'est en ouest. Sa fermeture obligerait les habitants à de longs détours.

La lave du Mauna Loa – «Longue Montagne» en hawaïen – a ralenti ces derniers jours en rencontrant des pentes moins prononcées et la plus grosse coulée avançait de «40 mètres par heure» jeudi midi, selon l'Institut.

Dans une semaine

A ce rythme, elle pourrait atteindre la route «au plus tôt (...) dans une semaine», selon l'USGS, qui rappelle toutefois que de «nombreuses variables» peuvent influer sur cette prévision et le caractère volatil de l'éruption.

Elle reste contenue au côté nord-est du volcan et les autorités, qui n'ont pas émis d'ordre d'évacuation, assurent toujours que les habitations demeurent hors de danger.

Sur CNN mercredi, le gouverneur d'Hawaï David Ige a mis les habitants et touristes en garde contre les «fumées toxiques» qui s'échappent du volcan. Il a encouragé les personnes présentant des problèmes respiratoires à «porter un masque».

Les vents peuvent aussi charrier des cheveux de Pélé, des fibres de verre volcaniques tirant leur nom de la déesse hawaïenne du feu, qui se forment lorsque des gouttelettes de lave s'étirent en fins filaments sous l'effet des bourrasques. Affutées comme des lames de rasoir, elles sont dangereuses pour la peau et les yeux.

Plus d'éruption depuis 1984

Le Mauna Loa, si large qu'il couvre la moitié de l'île d'Hawaï, n'était plus entré en éruption depuis 1984. Il avait alors vomi de la lave pendant 22 jours, produisant des coulées de lave qui ont échoué à seulement sept kilomètres de la ville d'Hilo, située au nord-est du volcan.

Avec un sommet culminant à 4169 mètres, il est l'un des six volcans actifs de l'archipel d'Hawaï et a connu 33 éruptions depuis 1843. L'île principale de l'archipel abrite également un volcan légèrement plus haut, le Mauna Kea – 4207 mètres d'altitude.

Juste au sud-est du Mauna Loa, le volcan Kilauea connaît lui une activité très soutenue, avec des éruptions quasiment ininterrompues entre 1983 et 2019. Sa dernière en date, mineure, est en cours depuis plusieurs mois.

ATS