Luxe

Ce catamaran se débrouille aussi sur la terre ferme

tafi

15.1.2021

Il se déplace en mer comme sur la terre ferme: un catamaran de luxe italien cherche à associer le meilleur des deux mondes. Ce qui est rendu possible par une propulsion constituée de cylindres qui tournent sur le sable.

Même là où il n’y a pas d’eau, le Pagurus trace sa route. Ce yacht de luxe se débrouille tout aussi bien sur la terre ferme et peut atteindre une vitesse de pointe de 35 km/h. C’est du moins la promesse du designer italien Pierpaolo Lazzarini, dont le studio est à l’origine du concept.

Selon Pierpaolo Lazzarini, le Pagurus a été conçu initialement comme un véhicule militaire. Son nom «est tiré du latin et signifie "crabe"». Pierpaolo Lazzarini affirme s’être inspiré de la forme d’un crabe géant pour le design.

Si le catamaran se débrouille à la fois dans l’eau et sur la terre ferme, cette prouesse est due à un système de propulsion constitué de cylindres semblables à des vis, qui sont intégrés aux deux coques et qui se déploient lorsque l’on souhaite regagner la terre ferme. Le Pagurus se déplace donc sur la terre ferme à l’aide de tire-bouchons rotatifs.

Pour cela, il faut bien sûr que le catamaran finisse par être construit. Selon Pierpaolo Lazzarini, ce n’est pas un problème: ce yacht hybride de 25 mètres pourrait être mis à l’eau dans un délai de deux ans. A condition de débourser environ 26 millions de francs. En échange, les acheteurs s’offriront non seulement un bateau pour lequel la plage n’est pas une limite, mais aussi une technologie de pointe et un certain nombre de commodités, comme le montre notre galerie de photos.

Retour à la page d'accueil