La 550e Foire de Bâle, un signe d'espoir pour Guy Parmelin

dosp, ats

31.10.2021 - 15:59

La ville de Bâle a célébré dimanche la 550e édition de sa Foire d'automne. Invité, le président de la Confédération Guy Parmelin y a vu un signe d'espoir et de retour à la normalité.

Le président de la Confédération Guy Parmelin jonglant avec des ballons dans la cathédrale de Bâle à l'occasion de la Foire automnale.
ATS

dosp, ats

31.10.2021 - 15:59

Guy Parmelin, dans son discours lors d'un culte oecuménique à la cathédrale de Bâle, a déclaré que dans son histoire vieille de 550 ans, la Foire n'a connu que cinq annulations: deux fois à cause de la peste, une fois à cause du choléra, une fois suite à la grippe espagnole, et en 2020 avec le Covid-19.

Le retour de la foire d'automne est un signe d'espoir de la normalisation de la société et de récupération sur le plan économique, a dit le président de la Confédération. Les marchands et les forains ont beaucoup souffert des restrictions dues aux mesures sanitaires. Et de souhaiter en conclusion que la Foire ne soit plus jamais annulée.

Le président de l'exécutif du canton de Bâle-ville, le socialiste Beat Jans, s'est lui réjoui du retour de ce repère de l'économie et de la culture bâloises que représente la Foire d'automne. «Elle appartient simplement au calendrier bâlois.»

Il y a 550 ans, la ville commerciale de Bâle, en difficulté économique, s'est tournée vers l'empereur Frédéric III pour se voir attribuer le privilège d'avoir une foire. Aujourd'hui, au vu des relations difficiles entre la Suisse et l'UE, on se tourne vers le Conseil fédéral, a lancé Beat Jans à l'adresse de Guy Parmelin, qui n'a pas rebondi.

Mesures et certificat

Le beau temps est de la partie. Les mesures de protection, avec le certificat obligatoire sur les sites de la foire, ont été bien acceptées et n'ont pas gâché l'atmosphère, selon M. Jans.

La Foire automnale de Bâle est la plus ancienne et la plus grande du genre, et de loin. En temps normal, jusqu'à un million de visiteurs s'y pressent, venus de toute la Suisse et de l'étranger. Pour les marchands et les forains, c'est le rendez-vous le plus important de l'année. Ouverte le 23 octobre, elle refermera ses portes le 7 novembre.

dosp, ats