Analyses supplémentaires Le lancement d'une fusée SpaceX vers l'ISS repoussé de 24 heures

ATS

22.2.2023 - 02:47

La NASA a annoncé mardi le report de 24 heures du lancement d'une fusée Falcon 9 de Space X, initialement prévu dimanche. La fusée doit envoyer trois astronautes et un cosmonaute vers la station spatiale internationale (ISS).

La fusée Falcon 9 doit envoyer les Américains Stephen Bowen et Warren Hoburg, le Russe Andrey Fedyaev et l'Emirati Sultan al-Neyadi dans la station spatiale internationale (archives).
La fusée Falcon 9 doit envoyer les Américains Stephen Bowen et Warren Hoburg, le Russe Andrey Fedyaev et l'Emirati Sultan al-Neyadi dans la station spatiale internationale (archives).
ATS

ATS

22.2.2023 - 02:47

Les Américains Stephen Bowen et Warren Hoburg, le Russe Andrey Fedyaev et l'Emirati Sultan al-Neyadi, qui devaient décoller du centre spatial Kennedy en Floride dimanche à 02h07, devront attendre jusqu'à lundi, selon des responsables de la NASA. Les astronautes et le cosmonaute doivent passer six mois à bord de l'ISS. Ils sont arrivés en Floride mardi pour débuter leurs derniers préparatifs pour la mission.

«Quand on regarde le travail qu'il nous reste à faire, principalement sur le véhicule: faire en sorte que [la capsule] Dragon et [la fusée] Falcon 9 soient prêtes à partir, nous sommes un peu en retard», a affirmé Steve Stich, responsable du programme commercial habité de la NASA. «Et donc nous avons besoin d'un peu plus de temps».

Selon ce responsable, plusieurs questions doivent être réglées avant le lancement, dont des analyses supplémentaires des performances thermiques de certaines cellules de revêtement extérieur à la capsule Dragon.

La NASA dit s'attendre à ce que les membres de la mission SpaceX Dragon Crew-6 effectuent une passation de cinq jours avec les quatre membres de Dragon Crew-5, qui sont à bord de l'ISS depuis octobre.

Parallèlement, l'agence spatiale russe a indiqué mardi que le retour d'un astronaute et de deux cosmonautes bloqués sur l'ISS, en raison d'une fuite, n'était prévu finalement qu'en septembre, un an après leur envol dans l'espace.

En décembre, le vaisseau Soyouz MS-22, amarré à l'ISS et qui devait ramener sur terre l'Américain Frank Rubio et les Russes Sergueï Prokopiev et Dmitri Peteline, a subi une fuite spectaculaire, due selon Moscou à l'impact d'une micrométéorite. L'agence russe a décidé d'envoyer à leur rescousse un autre vaisseau, le Soyouz MS-23, qui doit partir le 24 février du cosmodrome de Baïkonour.

ATS