Le masque prouve son efficacité plus que jamais

Relaxnews

24.8.2020 - 19:15

Les masques peuvent filtrer jusqu'à 80 % des particules présentes dans l'air.
Source: Relaxnews

Les personnes infectées par la Covid 19 développent des symptômes beaucoup moins graves si elles portaient le masque, selon une étude menée par l'Université de San Francisco.

La dose virale impacte la gravité de la maladie

Il y a donc un lien de causalité entre la dose de virus respirée et la gravité des symptômes lorsque la maladie se déclare. La quantité virale, ou «inoculum viral», impacte directement la capacité du système immunitaire à lutter contre celui-ci. La gravité de la maladie dépend donc directement de la dose à laquelle l'organisme a été exposé en premier lieu.

Ce lien est connu depuis longtemps pour toutes les maladies virales. Il a été confirmé en juillet dernier pour le Covid-19 : des hamsters ayant reçu une dose virale plus élevée que d'autres sont tombés plus gravement malades.

L'efficacité des masques prouvée

Et une deuxième expérience (toujours avec des hamsters), a prouvé que le masque était très efficace pour réduire la dose virale. Aucun masque ne filtre 100% des particules, mais des chercheurs rappellent que l'objectif n'est pas de bloquer la totalité des particules portant le virus, mais le maximum.

Celui-ci, d'après des expériences menées en laboratoire, atteindrait les 80% pour les masques en tissus et les masques chirurgicaux. Néanmoins, les particules restent bloquées sur la surface extérieure du masque : il est donc recommandé de le laver après chaque usage.

Le masque augmente aussi le nombre de porteurs asymptomatiques

Plusieurs foyers de contamination se sont déclarés dans des lieux clos, comme un bateau de croisière ou des usines. Chaque fois, les masques ont été fournis et portés par les personnes présentes. Et si le nombre de contaminés était élevé, la plupart d'entre eux étaient porteurs asymptomatiques.

Retour à la page d'accueil

Relaxnews