Les moins de 30 ans devraient privilégier le vaccin Pfizer 

cz, ats

29.11.2021 - 15:55

Les personnes de moins de 30 ans devraient se faire vacciner en priorité avec le vaccin anti-coronavirus de BioNTech/Pfizer (Comirnaty). Cette recommandation a été émise par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) et la Commission fédérale pour les vaccinations.

cz, ats

29.11.2021 - 15:55

27.11.2021, Brandenburg, Potsdam: Bei einer Impf-Aktion «ImpfKulTour» des Kulturministeriums in Kooperation mit dem Gesundheitsministerium und dem Potsdamer Ernst von Bergmann-Klinikum werden Spritzen mit dem Impfstoff Comirnaty des Herstellers Biontech/Pfizer aufgezogen. Foto: Christophe Gateau/dpa +++ dpa-Bildfunk +++ (KEYSTONE/DPA/Christophe Gateau)
L'OFSP écrit sur son site Internet que la modification a été effectuée sur la base de nouvelles données provenant d'analyses internationales sur des déclarations de myocardite. (image d'illustration)
KEYSTONE

Le site 20 Minuten a rapporté lundi cette recommandation, adaptée vendredi. L'OFSP écrit sur son site Internet que la modification a été effectuée sur la base de nouvelles données provenant d'analyses internationales sur des déclarations de myocardite. Le vaccin du fabricant américain Moderna ne devrait donc de préférence plus être administré aux moins de 30 ans.

Le 10 novembre, la commission allemande pour les vaccinations avait déjà émis une recommandation en ce sens. Elle se référait également à des analyses de déclarations récentes selon lesquelles des inflammations du muscle cardiaque et du péricarde seraient plus fréquemment observées chez les moins de 30 ans après la vaccination Moderna (Spikevax) qu'après la vaccination BioNTech/Pfizer (Comirnaty).

La recommandation allemande concernait aussi bien la vaccination de base que les éventuels rappels. Selon les déclarations actuelles en Allemagne, une myocardite ou une péricardite est survenue chez les personnes âgées de 12 à 17 ans après une vaccination avec le produit de Moderna dans 6 cas sur 100'000 doses de vaccin, et dans 7,5 cas chez les personnes âgées de 18 à 29 ans.

En revanche, après une vaccination avec le produit de BioNTech/Pfizer, cela ne s'est produit que dans environ 3 cas sur 100'000 doses, tant chez les personnes âgées de 12 à 17 ans que chez celles âgées de 18 à 29 ans.

cz, ats