Orages 2021

Les dégâts les plus élevés en Suisse depuis 2007

uc, ats

7.6.2022 - 10:54

En 2021, les inondations, glissements de terrain, laves torrentielles et autres éboulements liés aux intempéries ont fait un mort et causé des dommages pour 450 millions de francs en Suisse. Il s’agit de la somme la plus élevée depuis 2007.

De gros dégâts causés par des crues liées aux orages ont été enregistrés à Cressier (NE) le 22 juin 2021 (archives).
ATS

uc, ats

7.6.2022 - 10:54

La majeure partie de ces coûts a été provoquée par les inondations des mois de juin et juillet, extrêmement orageux et pluvieux, a indiqué mardi l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL).

Pour la première fois depuis 2007, les coûts sont nettement supérieurs à la moyenne des années 1972 à 2020, qui s’élève à environ 300 millions de francs. Ils occupent le neuvième rang dans la série d’observations sur 50 ans.

La grande majorité de ces coûts (97%) a été engendrée par les inondations dues au débordement des cours d’eau et au ruissellement de surface pendant les mois de juin et juillet. Dans le canton de Bâle-Campagne, on a déploré une victime à la suite des inondations.

Au cours de l’été, des intempéries exceptionnellement nombreuses se sont succédé rapidement. Entre le lac Léman et le lac de Constance, rares sont les endroits qui n’ont pas été touchés par l’une des multiples lignes d’orages de juin et juillet.

Grand nombre d'épisodes

Les coûts supérieurs à la moyenne sont donc dus principalement au grand nombre d’épisodes étendus et non pas à des événements extrêmes locaux, comme ce fut le cas lors d’autres années caractérisées par des dommages élevés.

Les plus gros dégâts causés par des crues liées aux orages ont eu lieu à Cressier (NE) le 22 juin, dans le Jura bernois et les districts de Waldenburg et Sissach (BL) le 23 juin, à Vordemwald (AG) le 24 juin et dans le district de March (SZ) le 25 juillet.

À partir de la mi-juillet, la cote de nombreux lacs et rivières a dépassé les repères de crue en raison des pluies persistantes. Il en a résulté des dégâts considérables, notamment dans les communes riveraines des lacs du pied du Jura.

Dans le Tessin, des orages et des pluies continues ont provoqué des inondations dues à des cours d’eau en crue, surtout fin juillet et début août. Par contre, le Valais et les Grisons, cantons de montagne, ont été majoritairement épargnés.

Les évaluations du WSL ne prennent pas en compte les dommages causés par la grêle et les tempêtes, qui ont été très intenses dans certaines régions en 2021.

uc, ats