«Among Us»

Un jeu génial qui brouille les amis

Martin Abgottspon

23.11.2020

En quelques semaines seulement, «Among us» est devenu une sensation sur Twitch.
Image: InnerSloth

Le jeu le plus tendance du moment sur Twitch est une production indépendante sortie il y a deux ans. Comment en est-on arrivé là alors qu’il brouille les amis plus vite que le classique des jeux de cartes «Uno»?

En bref, «Among us» est simple, peu coûteux, fou et drôle. C’est précisément pour cela que ce jeu indépendant a connu une ascension fulgurante ces dernières semaines. Avec le bouche-à-oreille classique, la raison principale de cette popularité soudaine réside dans les diffusions en direct des influenceurs les plus célèbres du milieu. Quel grand streameur pourrait encore se permettre d’ignorer l’engouement pour «Among us»?

Mais de quoi s’agit-il exactement? Jusqu’à 10 membres d’équipage doivent réparer un vaisseau spatial en résolvant des problèmes. Parmi eux se trouvent en général un à deux traîtres qui visent à empêcher les autres joueurs de réaliser leurs tâches sans hésiter à fouler des cadavres.

Cluedo 2.0

Le principe du jeu n'est pas nouveau. Ceux qui ont joué à «Cluedo» ou à «Mafia» se familiarisent vite avec ses mécanismes. Mais pour tous les autres, ils ne sont pas particulièrement difficiles à maîtriser. Pour une fois, les réactions rapides, la dextérité ou la compréhension tactique ne sont pas les facteurs principaux comme dans les autres jeux en ligne. Il s’agit plutôt d’aspects sociaux, d’éloquence et surtout d’élire le meilleur menteur.

A la mort d’un membre de l’équipage ou lorsqu’un joueur actionne le bouton rouge, tous se retrouvent dans la salle de réunion. Ils tentent alors de deviner lesquels d’entre eux pourraient être les espions. Ils établissent les liens logiques, mettent les suspects sous pression et essaient de les condamner. Les assassins eux-mêmes se défendent comme s’il en allait de leur propre vie et cherchent constamment un alibi.

Et soudain on se fait de nouveau planter un couteau dans le dos.
Et soudain on se fait de nouveau planter un couteau dans le dos.
InnerSloth

Les spectateurs s’amusent aussi

L’avantage de ce jeu est qu’il marche très bien pour les spectateurs. Nul besoin de connaître les règles sur le bout des doigts pour comprendre ce qui se passe. On s’amuse plutôt de toutes les tentatives de tromperie des joueurs, de la manière dont ils se débarrassent sournoisement de leurs partenaires et se présentent ensuite comme d’innocents agneaux. Voilà du contenu divertissant au possible.

Dans un groupe de joueurs expérimentés, l’atmosphère devient vite houleuse et bruyante. Certains se transforment en vrais Sherlock Holmes tandis que d’autres s’enfoncent dans la honte en essayant de mentir. Le torchon brûle et met les amitiés sur le grill. Comme le constate judicieusement un joueur: «Among us» détruit davantage d’amitiés qu’«Uno».

«Nous ne sommes pas très bon en marketing»

C'est néanmoins par un grand hasard qu’«Among us» s'est imposé. Après tout, il était commercialisé depuis deux ans sans jamais avoir touché les masses. Les trois membres de l’équipe de développement n’ont jamais essayé d’établir leur jeu comme un phénomène de streaming ou de le pousser dans cette direction.

En lieu et place, ils n’ont cessé de l’optimiser. Prenant les commentaires de la petite communauté au sérieux, ce n'est que plus tard qu’ils ont notamment intégré un mode multijoueur en ligne, ce qui a finalement rendu le jeu techniquement prêt à décoller.

Le concepteur Marcus Bromander ne cache pas qu’il y a encore de la marge du point de vue des ventes: «Nous sommes vraiment mauvais quand il s’agit de marketing.» En revanche, il aime le développement. C'est pour cette raison que l’équipe travaille pratiquement sans arrêt à des mises à jour afin d’essayer de réaliser les désirs des joueurs. Ceux-ci leur pardonneront volontiers d’avoir interrompu les travaux en vue d’un second opus du jeu.

«Among us» est disponible pour 5 francs sur Steam en version PC ou gratuitement sur téléphone portable.

Retour à la page d'accueil