Des «records absolus» de températures ont été battus

ATS

13.7.2021 - 01:41

Le Maroc a enregistré des «records absolus» de températures ce week-end lors d'une vague de chaleur exceptionnelle, ont indiqué lundi les services météorologiques. Le mercure a frôlé les 50 degrés Celsius et dépassé par endroits la normale mensuelle de 5 à 12 degrés.

ATS

13.7.2021 - 01:41

Des températures de 50 degrés enregistrées au Maroc (archives).
ATS

Samedi était «la journée la plus chaude avec des températures exceptionnelles, jamais mesurées tous les mois confondus dans certaines régions», selon le communiqué de la direction générale de la météorologie (DGM).

En cette journée caniculaire, le thermomètre a affiché 49,6 degrés Celsius à Sidi Slimane (nord-ouest), la température la plus élevée ce week-end dans le royaume. «Ce temps caniculaire est dû à la remontée d'une masse d'air sec et chaud par le sud causant une hausse sensible des températures», a expliqué la DGM.

L'année 2020 a déjà été la plus chaude jamais enregistrée au Maroc, avec «une température moyenne annuelle nationale de +1,4 degré Celsius par rapport à la normale climatologique sur la période 1981-2010», d'après un précédent communiqué de la direction de la météorologie.

Signes de réchauffement

Cette vague de chaleur inédite intervient, tandis que plusieurs pays comme l'Espagne, le Canada ou les Etats-Unis font face à une hausse des températures à des niveaux extrêmes. Selon les scientifiques, les canicules sont un marqueur sans équivoque du réchauffement de la planète et ces vagues de chaleur sont appelées à encore se multiplier, s'allonger et s'intensifier.



Jusqu'ici, l'activité humaine a provoqué une hausse des températures mondiales de plus de 1 degré Celsius par rapport à l'ère pré-industrielle, entraînant des tempêtes plus destructrices, des vagues de chaleur plus intenses, des sécheresses et une multiplication des feux de forêt.

ATS