4700 tonnes d'engins pyrotechniques et explosifs par an en Suisse

kigo, ats

22.12.2021 - 12:47

En Suisse, quelque 1700 tonnes d'engins pyrotechniques ou de pièces d'artifice et 3000 tonnes d'explosifs sont utilisées en moyenne par an. Environ 90% sont importées. L'Administration fédérale des douanes (AFD) rappelle mercredi qu'il existe des contrôles stricts.

Les particuliers ont le droit d'importer jusqu'à 2,5 kilos de feux d'artifice de divertissement, à condition que les engins ne soient pas interdits en Suisse, rappelle mercredi l'Administration fédérale des douanes (archives).
ATS

kigo, ats

22.12.2021 - 12:47

Il est possible d'importer sans autorisation des engins pyrotechniques dits de divertissement jusqu'à 2,5 kilos par personne, à condition que ces engins ne soient pas interdits en Suisse, indique l'AFD dans un communiqué. Autrement, il faut une autorisation de l'Office fédéral de la police (fedpol).

Le fait que des feux d'artifice puissent être importés ne signifie pas pour autant qu'ils peuvent également être utilisés sur le sol helvétique. Il est en principe interdit d'importer des pièces d'artifice détonant au sol, comme par exemple des pétards. Les «Lady-Crackers» d'une longueur supérieure à 22 millimètres et/ou d'un diamètre dépassant les 3 millimètres sont également interdits à l'importation, poursuit l'AFD.

Et de conseiller de se renseigner et de respecter les normes d'importation en vigueur, alors que le Nouvel An approche. Les infractions à la loi sur les explosifs sont dénoncées à l'autorité compétente. Les marchandises sont mises en sûreté quand des pièces d'artifice interdites sont découvertes à l'importation ou si une autorisation d'importation fait défaut.

kigo, ats