7000 Vaudois sont invités à détecter chez eux les anticorps Covid

ll, ats

22.9.2021 - 10:19

Unisanté à Lausanne invite 7000 Vaudois à se prélever à domicile une goutte de sang au bout du doigt pour détecter la présence d'anticorps contre le Covid-19. Le prélèvement sera ensuite analysé à l'EPFL, dans le cadre de l'étude SérocoViD.

ll, ats

22.9.2021 - 10:19

Il sera possible de prélever soi-même une goutte de sang à domicile (Image prétexte).
ATS

Les 7000 Vaudois tirés au sort ont reçu le 17 septembre dernier un courrier postal les invitant à participer à ce nouveau volet de l'étude. Menée depuis mai 2020, SérocoViD fait partie du programme national de recherche Corona Immunitas. L'objectif est d'estimer la proportion de la population qui a développé des défenses immunitaires, que ce soit par vaccination ou par infection.

L'étude a permis de déterminer qu'en juin 2020, environ 7% de la population vaudoise avait été infectée par le coronavirus. Ce chiffre est passé à 17% en novembre, puis 25% en février 2021.

Aussi les enfants

La nouvelle évaluation doit permettre de connaître la proportion de la population vaudoise qui a des défenses contre le virus, et ceci dans chaque groupe d'âge, y compris les enfants de plus de six mois, explique mercredi Unisanté dans un communiqué. Les résultats préliminaires seront publiés fin novembre.

La méthode de prélèvement est inédite: les participants recevront par la poste un kit d'autoprélèvement. Il ne sera plus nécessaire de se déplacer à Unisanté, sauf pour ceux qui le souhaitent.

Le Groupement des pédiatres vaudois apporte son soutien à l'opération. Les parents qui ont reçu une invitation pour leur enfant pourront se rendre avec leur kit chez leur pédiatre, où une assistante médicale procèdera gratuitement au prélèvement.

Pas de volontaires

S'il est pratiqué à l'étranger, le prélèvement d'une goutte de sang à domicile est inédit en Suisse pour l'étude Corona Immunitas, explique un communiqué. Le Département vaudois de la santé (DSAS) espère ainsi favoriser la participation à l'étude. Les personnes testées seront informées du résultat de manière individuelle. Pour des raisons de méthodologie scientifique, il n'est pas possible d'ouvrir l'étude à des participants volontaires.

ll, ats