Coronavirus

Alain Berset appelle à redevenir vigilant

ATS

6.10.2020 - 17:59

Alain Berset appelle la population à retrouver sa vigilance en respectant les distances sociales et l'hygiène des mains, aussi dans les fêtes privées (archives).
Source: KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

Face à la hausse marquée des cas de Covid-19, Alain Berset appelle la population à «se reprendre» en respectant la distance sociale et l'hygiène des mains aussi en privé. Pour éviter des fermetures d'établissements, «nous devons nous tenir aux règles de base».

La situation n'est «pas simple en ce moment», a déclaré le ministre de la santé mardi aux médias réunis à Zoug, à la fin de sa visite dans le canton. La hausse marquée des cas de coronavirus touche d'abord les grandes agglomérations, mais pas seulement. «Nous ne voulons pas de fermetures comme en France. Il faut donc que nous nous tenions aux règles de base», a souligné Alain Berset.

Fêtes privées: le grand défi

Si les concepts de protection portent leurs fruits dans l'ensemble pour l'instant à l'exception de quelques clusters, le cercle privé constitue actuellement «le grand défi», a souligné le conseiller fédéral. Anniversaires, fêtes entre amis, la baisse de l'attention en matière de mesures barrières «joue contre nous», souligne Alain Berset. Il faut donc que chacun «se reprenne».

«La population doit changer quelque chose dans son comportement dans le cercle privé», a confirmé le ministre zougois de la santé Martin Pfister. Et d'ajouter que la forte hausse des cas de coronavirus constitue également un important défi pour le traçage des contacts dans son canton.

Zoug s'est particulièrement illustré dans ce domaine depuis le début de la pandémie. Il n'a jamais cessé son travail de traçage, même lors de la grosse vague survenue au printemps, a rappelé Alain Berset, «impressionné» par les efforts zougois. Cette persévérance constituait l'une des raisons de la visite du conseiller fédéral. «Le traçage est aujourd'hui d'autant plus important, même s'il devient plus difficile.»

Se faire tester en cas de symptôme

Le Fribourgeois a aussi profité de sa venue à Zoug pour s'informer sur le développement de tests rapides par Roche Diagnostics. Désormais validés par le laboratoire de référence à Genève, ces tests du coronavirus permettent d'obtenir un résultat en quelques minutes. «C'est une évolution très positive, mais c'est aussi un défi: il faut maintenant intégrer ces tests rapides dans la stratégie de la Confédération», a dit Alain Berset.

Face à la baisse du nombre de personnes testées ces derniers temps, le conseiller fédéral rappelé la recommandation de la Confédération: «Il faut aller se faire tester en cas de symptômes, à l'exception des enfants, souvent enrhumés.»

Retour à la page d'accueil

ATS