Environnement

Bâle-Ville aspire à devenir la capitale verte de l'Europe

yedu, ats

4.8.2021 - 12:41

Bâle-Ville est candidate au prix de la Capitale verte de l'Europe 2025. Le demi-canton rhénan prévoit d'investir 5 millions de francs à la réalisation de ses ambitions.

yedu, ats

4.8.2021 - 12:41

Das Rathaus am Marktplatz in Basel, Schweiz, am 21. Mai 2007. (KEYSTONE/Gaetan Bally) 

The city hall at the Markt square in Basel, Switzerland, pictured on May 21, 2007. (KEYSTONE/Gaetan Bally)
Bâle veut se positionner au plan national et international comme une ville environnementale.
KEYSTONE

Le gouvernement cantonal a débloqué 300'000 francs pour sa candidature au prix de la Capitale verte de l'Europe 2025, a-t-il annoncé mercredi. Des mesures supplémentaires de durabilité et de protection du climat doivent être soumises au Grand Conseil en 2022

Bâle-Ville mène depuis de nombreuses années une politique progressiste en matière de durabilité et a fait de la protection du climat une priorité de son agenda politique, souligne le communiqué. Avec sa candidature au prix de la Capitale verte de l'Europe (European Green Capital Award ou EGCA), Bâle veut se positionner au plan national et international comme une ville environnementale.

L'EGCA, qui existe depuis 2010, est décerné chaque année par la Commission européenne à une ville d'Europe qui mène et met en œuvre une politique de durabilité particulièrement ambitieuse. L'actuelle capitale verte européenne est Lahti, en Finlande, et Grenoble (F) suivra en 2022. Les villes candidates doivent élaborer des plans d'avenir sur douze sujets essentiels à la protection du climat.

yedu, ats