Malgré la baisse des cas, une école enfantine est touchée

duge, ats

5.2.2021 - 14:20

Avec 75 cas déclarés et deux décès dus au Covid 19, le Tessin est désormais parmi les cantons suisses les moins touchés par le virus. Le variant anglais préoccupe cependant après la découverte de 30 élèves positifs dans une école primaire et cinq dans une école enfantine, a indiqué vendredi le médecin cantonal.

Classroom of a first grade captured at Feld school in Suhr, Switzerland, on September 25, 2014. (KEYSTONE/Christian Beutler)

Das Klassenzimmer einer ersten Klasse aufgenommen im Schulhaus Feld am 25. September 2014 in Suhr, Kanton Aargau. (KEYSTONE/Christian Beutler)
Cinq élèves de l’école enfantine de Bedano et 30 élèves de Tenero ont contracté le variant anglais du virus. (image d'illustration)
KEYSTONE

Pour la première fois depuis le début de la pandémie, celle-ci a touché des enfants en âge préscolaire: cinq élèves de l’école enfantine de Bedano à la périphérie de Lugano ont contracté la variante anglaise du virus, contraignant les autorités scolaires à fermer l’établissement.

Le même variant a frappé également à Tenero, près de Locarno, où 30 élèves d’une classe primaire se sont révélés positifs au test et ont dû être mis en isolement.

Propagation inquiétante

«La diffusion de cette mutation est préoccupante», a dit le médecin cantonal Giorgio Merlani vendredi lors d’un point de presse organisé à Bellinzone. Elle est en nette hausse depuis son apparition sur notre territoire au début du mois de décembre, a-t-il poursuivi.

«Comme les variantes sud-africaine et brésilienne, toutefois moins présentes, la britannique est très contagieuse et elle est en train de se propager rapidement dans les écoles, en particulier parmi les élèves les plus jeunes pour lesquels le port du masque n’est pas obligatoire.» Au total, à ce jour, 195 cas de cette mutation du Coronavirus ont été détectés au Tessin.

EMS rouverts aux visites

En ce qui concerne la situation en général, les cas de Covid-19 sont en constante diminution. Cela a permis aux autorités cantonales d’annoncer la réouverture, aux visites externes, des établissements pour personnes âgées qui avaient été fermés le 15 janvier dernier.

Dans ces établissements, les cas positifs au Covid sont désormais rares et la campagne de vaccination a recommencé mercredi et se poursuivra jusqu’au 11 février. «A cette date, 70% des résidents auront été vaccinés», a précisé le docteur Merlani.

Quarantaine écourtée

A partir du 8 février, il sera possible d’écourter la période de quarantaine à sept jours à condition de produire, au terme du septième jour, un test qui atteste la négativité au virus. Ce test doit être demandé par l’intéressé même ou par son employeur et est payant. La mesure ne s’applique cependant pas aux professions qui ne peuvent pas assurer la distance sociale.

Le canton du Tessin évaluera aussi la possibilité d’effectuer des tests de dépistage de masse, comme ceux entrepris vendredi dans le canton de Vaud par exemple, même si, a souligné le médecin cantonal, leur validité scientifique n’est pas encore clairement établie. «Il s’agira d’utiliser ces moyens de façon adéquate», selon M. Merlani.

Lombardie déconfinée

Enfin, un appel à la prudence a été lancé pour les rapports avec la Lombardie voisine où les mesures de lutte contre le virus ont été assouplies. La région est ainsi passée successivement de «zone rouge» à «zone orange» puis «zone jaune». Contrairement au Tessin, les bars et restaurants y sont ouverts jusqu’à 18 heures.

«Nous devons limiter les déplacements et les contacts donc éviter le tourisme des achats si nous voulons éviter une nouvelle hausse des cas», a souligné Giorgio Merlani.

Retour à la page d'accueil

duge, ats