Bâle-Campagne dit «oui» au paquet d'aide

ATS

2.4.2020 - 16:07

La séance du parlement de Bâle-Campagne s'est déroulée au centre des congrès de Foire Suisse, à Bâle. Les mesures de lutte contre coronavirus ont ainsi pu être respectées en offrant, notamment, suffisamment de distance physique entre les députés.
Source: Chancellerie d'Etat BL/Dominik Plüss

Après le parlement zurichois lundi, le législatif de Bâle-Campagne a lui aussi siégé jeudi dans une salle surdimensionnée en raison du coronavirus. Réuni au centre des congrès de MCH Group à Bâle, il a approuvé l'aide financière du canton à l'économie.

Le Grand Conseil de Bâle-Campagne a plébiscité à l'unanimité le paquet de 100 millions de francs. Les ordonnances en question contiennent un soutien financier immédiat aux entreprises du canton ainsi qu'aux indépendants, des enveloppes forfaitaires aux firmes formant des apprentis, des garanties de couverture de crédits ainsi que le renoncement aux intérêts sur les arriérés d'impôts.

Une fois n'est pas coutume, les députés de Bâle-Campagne ont dû se réunir dans le canton voisin de Bâle-Ville. Le centre des congrès de Foire Suisse (MCH Group) permet en effet de respecter les mesures de protection contre le coronavirus, en termes de distance minimale entre les députés notamment. Tel n'est pas le cas de la salle du Grand Conseil, à Liestal.

Le parlement de Bâle-Ville siégera lui aussi prochainement dans cette salle. Lundi, le législatif du canton de Zurich a été le premier à se réunir depuis l'entrée en vigueur des mesures contraignantes de protection contre le coronavirus en Suisse. Il a dû siéger dans une halle de MCH-Group à Zurich-Oerlikon.

Retour à la page d'accueil

ATS