Berne sauve la peau d'une meute de loups 

lm, ats

6.1.2021 - 11:58

La Confédération refuse d'autoriser l'abattage de plusieurs loups dans les Grisons. Les autorités cantonales souhaitaient décimer une meute qui vit dans le massif du Piz Beverin et qui avait tué un veau et un âne sur deux alpages au-dessus d'Andeer. 

Les loups se sont multipliés de manière importante ces dernières dans les Grisons. Actuellement, six meutes y sont recensées (image d'illustration).
KEYSTONE

Le canton des Grisons appelle Berne à faciliter davantage la mise à mort de loups.

Les deux attaques par des loups ouvrent «une nouvelle dimension dans l'évolution conflictuelle de la meute du Piz Beverin», écrit mercredi l'office grison de la chasse et de la pêche. Elles ont été déterminantes dans le dépôt de la demande d'abattage, refusée par l'Office fédéral de l'environnement (OFEV).

Pour ce dernier, la mort d'un âne ne constitue pas un important dommage tel que stipulé par la loi fédérale sur la chasse. Quant au veau attaqué mortellement peu après sa naissance dans un pâturage, il n'était, de fait, pas suffisamment protégé au moment de l'attaque, invoque l'OFEV.

Les Grisons veulent plus de flexibilité

Le canton de Grisons dit prendre acte de la décision de l'OFEV. Ses autorités estiment cependant que la situation juridique reste peu claire sur plusieurs points. Par exemple, la restriction implicite sur les naissances dans les pâturages d'alpage, exigée par l'office fédéral, s'oppose à une pratique de longue date en montagne, souligne le canton.

Selon lui, il faut apporter une réponse aux questions restées ouvertes avant le prochain été et flexibiliser la réglementation sur la mise à mort de loups dans des cas graves.

Les canidés se sont multipliés de manière importante ces dernières dans les Grisons. Actuellement, six meutes y vivent, principalement dans la région de la Surselva, dans l'ouest du canton. Les autorités estiment le nombre total de loups à une quarantaine. Il s'agit de près de la moitié des 80 à 100 loups vivant en Suisse. Le pays compte au moins neuf meutes.

Retour à la page d'accueil

lm, ats