Bientôt un test pour le variant indien en Suisse

wk, ats

7.5.2021 - 07:30

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP), en collaboration avec des laboratoires, met au point un nouveau test permettant de détecter rapidement le variant indien du coronavirus. Un tel test sera bientôt disponible, a indiqué une responsable vendredi de l'office.

wk, ats

7.5.2021 - 07:30

Fosca Gattoni, Stv. Leiterin Sektion Heilmittelrecht, Bundesamt fuer Gesundheit BAG, spricht an einem Point de Presse mit Fachexperten des Bundes zur Corona-Pandemie Covid-19, am Dienstag, 16. Maerz 2021 in Bern. (KEYSTONE/Anthony Anex)
«Nous séquençons 2000 échantillons par semaine pour suivre la progression du virus», explique Fosca Gattoni. (archives)
KEYSTONE

«La Suisse prend cette question très au sérieux», a ajouté Fosca Gattoni, la cheffe du groupe de travail test-Covid-19 à l'OFSP dans un entretien diffusé par la Neue Zürcher Zeitung. Selon elle, la Confédération est l'un des pays qui séquencent le plus de résultats de tests positifs afin de découvrir de nouvelles mutations.

«Nous séquençons 2000 échantillons par semaine pour suivre la progression du virus», explique Mme Gattoni. C'est suffisant pour obtenir une image globale significative, poursuit-elle. La Suisse, qui séquence 10% des échantillons positifs, se classe au cinquième rang mondial en matière de séquençage, ajoute-t-elle.



Grosse logistique

Les tests de masse constituent un défi majeur pour de nombreux cantons, estime par ailleurs la responsable. Le matériel doit être acheminé dans les écoles et les entreprises, relève-t-elle. De plus, il faut une coordination avec les laboratoires pour avoir les résultats le même jour.

Les cantons doivent signaler au Conseil fédéral les tests de masse depuis la semaine dernière. Les résultats doivent être publiés de manière régulière dans les deux ou trois semaines qui suivent les tests. Les coûts du dépistage du SARS-CoV-2 devraient atteindre deux milliards de francs.

wk, ats