PLR

Cinq candidats sortent du bois pour succéder à Broulis et Leuba

sj, ats

27.8.2021 - 12:31

Cinq candidats, deux femmes et trois hommes, se sont annoncés pour porter les couleurs du PLR au gouvernement vaudois. La sortante Christelle Luisier, les conseillers nationaux Frédéric Borloz et Isabelle Moret ainsi que les députés Sergei Aschwanden et Alexandre Berthoud se disputeront les trois places sur le ticket libéral-radical aux élections cantonales du 22 mars prochain.

sj, ats

27.8.2021 - 12:31

Les candidats au Conseil d'Etat vaudois du PLR Pascal Broulis, gauche, et Philippe Leuba, droite, arrivent en souriant devant la candidate PLR Jacqueline de Quattro, derriere a droite, et le candidat au Conseil d'Etat vaudois et Conseiller national de l'UDC Jacques Nicolet, derriere centre, lors des resultats du depouillement des scrutins du 1er tour des elections cantonales du canton de Vaud ce dimanche 30 avril 2017 a Lausanne. Le pemier tour des elections cantonales, Conseil d'Etat et Grand Conseil, dans le canton de Vaud se deroule le 30 avril 2017. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)
Désormais privé de ses locomotives Pascal Broulis et Philippe Leuba, le PLR Vaud entérinera ses candidatures pour le Conseil d'Etat lors de son congrès du 22 septembre. (archives)
KEYSTONE

Désormais privé de ses locomotives Pascal Broulis et Philippe Leuba, qui ont décidé de ne pas se représenter respectivement pour un 5e et 4e mandat, le PLR Vaud entérinera ses candidatures pour le Conseil d'Etat lors de son congrès du 22 septembre à Tolochenaz (VD). Sauf surprise, il présentera un ticket à trois pour conserver ses trois sièges actuels au Chateau Saint-Maire.

Les intéressés avaient jusqu'à vendredi minuit pour se déclarer. La direction du PLR Vaud a confirmé à la mi-journée déjà dans un communiqué qu'il n'y aurait pas d'autres candidatures en plus de cinq officiellement annoncées.

«Le PLR Vaud a la chance de pouvoir compter sur des candidates et candidats de valeur originaires de toutes les régions du canton, dont deux femmes et trois hommes», écrit le parti. «La direction et le comité directeur du PLR Vaud recommandent unanimement une liste de trois candidats correspondant à la force actuelle du parti dans le canton», ajoute-t-il à l'attention des membres du congrès.

Le suspense Broulis et Leuba

Pascal Broulis et Philippe Leuba ont joué les prolongations pour prendre leur décision, faisant durer le suspense et agitant surtout les esprits dans le landerneau libéral-radical vaudois. Leur parti avait fixé un nouveau délai de réflexion jusqu'au 20 août.

Dans ce contexte d'incertitudes, le PLR Vaud a proposé de modifier ses statuts et limiter la présence d'un élu PLR au gouvernement cantonal à quinze ans maximum, soit trois mandats. Il veut aussi fixer un seuil pour ses représentants à Berne, 20 ans maximum, soit quatre mandats.

Cette réforme, si elle est acceptée au congrès du 22 septembre, aurait de facto interdit aux deux conseillers d'Etat libéraux-radicaux sortants de se représenter. Le ministre de l'économie Philippe Leuba a finalement annoncé le 12 août qu'il ne se représentait pas, suivi une semaine après par le ministre des finances Pascal Broulis.

Laurent Wehrli décline

Avant les vacances, leur collègue Christelle Luisier avait annoncé sans surprise qu'elle souhaitait se représenter pour un nouveau mandat. Elle avait été élue en cours de législature en février 2020 pour succéder à Jacqueline de Quattro, élue en octobre 2019 au Conseil national.

Se sont ensuite successivement déclarés partants: le député et ancien judoka médaillé de bronze aux JO de Pékin de 2008 Sergei Aschwanden, la conseillère nationale Isabelle Moret, présidente de la Chambre du peuple l'an dernier, le conseiller national et ancien syndic d'Aigle Frédéric Borloz et le député Alexandre Berthoud.

Plusieurs papables avaient, eux, annoncé ne pas vouloir se présenter. Il s'agit du conseiller national et ancien syndic de Montreux Laurent Wehrli, de la députée et vice-présidente du PLR Vaud Florence Bettschart-Narbel et du municipal lausannois Pierre-Antoine Hildbrand.

sj, ats