Déficit important dû à la pandémie de Covid-19 au Tessin

om, ats

14.4.2021 - 16:52

Le gouvernement tessinois a approuvé mercredi les comptes de l'Etat 2020, clôturant avec un déficit de 165,1 millions de francs, contre un excédent de 4,1 millions budgété. La raison de ce trou dans les caisses de l'Etat: la pandémie de Covid-19, qui a particulièrement sévi au Tessin l'année dernière.

Le Tessin était sous la neige lundi matin (archives).
Déficit important dû à la pandémie de Covid-19 au Tessin. (archives)
KEYSTONE/Ti-Press

om, ats

14.4.2021 - 16:52

La dette du canton a augmenté à 2,1 milliards de francs, a annoncé le Conseil d'Etat après l'approbation des comptes à l'attention du parlement cantonal. Les capitaux propres sont redevenus négatifs à hauteur de 39,6 millions de francs. Le canton a investi 251,8 millions de francs nets. L'autofinancement s'est élevé à 48,8 millions de francs.

Par rapport au budget, le compte présente une augmentation des dépenses de 13,1 millions de francs. En comparaison aux comptes annuels 2019, les dépenses ont augmenté de 183 millions de francs. Selon l'annonce du gouvernement cantonal, l'explosion des dépenses est due à la gestion de la pandémie de Covid-19.

Des frais ont été engagés, en particulier dans les hôpitaux pour assurer les mesures de protection, et également en soutien aux industries particulièrement touchées par la pandémie. Au total, le Conseil d'Etat évalue ces coûts à 89,1 millions de francs.

Du côté des recettes, on constate une baisse de 156,1 millions de francs par rapport au budget – également due à la pandémie, qui a fait chuter la production économique tessinoise de 3,7%. Dans le budget, le canton avait prévu une croissance de 2%. Toutes les recettes, des impôts aux taxes et aux diverses amendes, ont diminué.

Perspectives incertaines

Le solde 2020 constitue une rupture par rapport aux comptes positifs des trois dernières années. Il aura un impact sur les années à venir. Dans le budget 2021 approuvé par le Grand Conseil tessinois, le canton prévoit un déficit de 230,7 millions de francs.

Compte tenu des perspectives économiques incertaines, le Conseil d'Etat ne s'attend pas à un redressement rapide. Les finances solides qui ont été péniblement constituées ces dernières années permettront au moins de gérer en partie la situation négative du bilan 2020 et du budget 2021, selon le communiqué de presse.

A moyen terme, toutefois, de tels résultats négatifs ne peuvent pas être maintenus, avertit le gouvernement cantonal. Une intervention active pour ramener les finances sur une voie équilibrée pourrait être nécessaire. La situation doit être suivie dans le cadre d'un dialogue permanent entre le Conseil d'Etat et le Parlement.

om, ats