Il sera plus simple d'obtenir un certificat Covid suisse

bl, ats

24.9.2021 - 15:28

Les démarches pour obtenir un certificat Covid suisse pour les personnes vaccinées à l'étranger seront simplifiées. Le Conseil fédéral a décidé vendredi de mettre en place une plateforme électronique centralisée.

bl, ats

24.9.2021 - 15:28

Une personne tient dans sa main un smartphone avec l'application Certifact Covid suisse devant un drapeau de la Suisse et un drapeau Europeen le jeudi 8 juillet 2021 a Lausanne. La Commission europeenne a donne son feu vert au certificat Covid suisse. Le certificat suisse sera donc reconnu par tous les Etats de l'UE. Le certificat europeen est valable dans l'UE depuis le 1er juillet. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)
La plateforme électronique sera probablement accessible dès le 11 octobre.
KEYSTONE

Cette plateforme permettra aux personnes entrant en Suisse de télécharger les informations et les documents nécessaires. Les touristes immunisés avec un produit admis par l'Agence européenne des médicaments pourront ainsi participer à la vie sociale. Ils pourront fréquenter un restaurant, un musée, etc., a avancé le ministre de la santé devant les médias.

La plateforme électronique sera probablement accessible dès le 11 octobre. Egalement depuis l'étranger, a précisé M. Berset. Le délai transitoire pour l'utilisation des certificats directement lisibles sera prolongé de deux semaines, jusqu'au 24 octobre. Cela laisse le temps à chaque personne entrant en Suisse d'obtenir un certificat.

Les cantons restent responsables de vérifier les documents présentés. Ce sont eux qui établiront les certificats. Le Conseil fédéral a mis en consultation ce projet jusqu'au 28 septembre.

Les personnes qui ont été vaccinées avec un produit qui figure uniquement sur la liste de l'OMS ne peuvent obtenir un certificat suisse que si elles résident sur le territoire helvétique. Elles doivent se présenter personnellement au centre de contact de leur canton de résidence.

Pays à risque

En raison de l'évolution de la situation épidémiologique, le Secrétariat d'Etat à la migration a revu sa liste de pays à risque, en accord avec les autres Etats Schengen. Il a retiré l'Urugay et ajouté l'Albanie, l'Arménie, l'Azerbaidjan, le Brunei, le Japon et la Serbie. Ces modifications entrent en vigueur le 27 septembre.

L'entrée en Suisse depuis l'un de ces pays est interdite aux étrangers qui ne peuvent pas prouver qu'ils ont été vaccinés avec un produit reconnu. Cette mesure concerne notamment les touristes. Les détenteurs d'un passeport suisse ou d'une autorisation de séjour peuvent en tout temps, et de n'importe quel pays, entrer en Suisse.

Toute personne entrant en Suisse doit remplir un formulaire d'entrée. Le Conseil fédéral rappelle que les personnes qui ne sont ni vaccinées ni guéries doivent présenter un test négatif.

bl, ats